MOBISTAR - 17/10/2007

Annonceur: 
MOBISTAR
Produit/Service: 
Abonnement
Média: 
Télévision
Radio
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Mercredi, 17 octobre 2007
Description de la publicité

SPOT TV
Un spot TV (sur fond musical) fait d’abord un gros plan sur un téléphone fixe pour montrer ensuite plusieurs personnes (dans la cuisine, le salon…) qui utilisent un téléphone portable. Voix masculine : «Vous avez vu ? Personne n’utilise le téléphone fixe ». Les personnes sont ensuite toutes réunies sur ou près du canapé, face caméra.
Voix masculine : «Hé, maintenant à la maison, le GSM est moins cher que le fixe. Mobistar Athome. Pour 10 euros, les appels GSM vers le fixe sont gratuits à la maison ».
Texte en-dessous : « Mobistar Athome. Pour 10 euros, les appels GSM vers le fixe sont gratuits à la maison. Info et conditions sur www.mobistar.be », suivi des logos de la marque : « love, work, play, Mobistar ».

SPOT RADIO
Dans un spot radio, on entend une voix masculine : « Aujourd’hui, dans notre feuilleton « bruits de la cuisine », voici : la bouilloire (suivi d’un bruit de bouilloire), la cafetière (suivi d’un bruit de cafetière), le micro-ondes (suivi d’un bruit de micro-ondes), le téléphone fixe (suivi d’un silence). Voix féminine : « Votre téléphone fixe ne fait plus de bruit à la maison ? Alors pourquoi continuer à le payer ? Le seul téléphone dont vous avez besoin chez vous, c’est le GSM. Mobistar Athome. Pour 10 euros, les appels vers le fixe sont gratuits. Info et conditions sur www.mobistar.be ». Voix masculine : « love, work, play, Mobistar ».

Motivation de la plainte

Cette publicité annonce que les appels vers les fixes sont gratuits pour 10 euros. N’y a-t-il pas non-sens et intention de tromper le consommateur ? Le minimum serait de remplacer le terme « gratuit » par « illimité ».

Position de l'annonceur

L’annonceur a fait valoir que cette publicité n’est pas trompeuse. On paie 10€ pour cette option, après quoi on peut téléphoner gratuitement. Les communications ne sont pas payantes mais l’accès à cette option l’est.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que cette publicité utilise le terme « gratuit », mais qu’en réalité cette offre n’est pas gratuite car elle coûte au consommateur 10 euro, comme c’est d’ailleurs mentionné dans la publicité.

Le Jury a attiré l’ attention de l’annonceur sur l’art. 7 du code CCI qui dispose notamment que le terme « gratuit » doit uniquement être utilisé :
• Lorsque l’offre n’implique aucune obligation de quelque nature que ce soit, ou
• Lorsque l’unique obligation est le paiement de frais d’expédition et de traitement pour un montant n’excédant pas les coûts estimés à exposer par l’opérateur du marché, ou
• En conjonction avec l’achat d’un autre produit, à condition que le prix de ce produit n’ait pas été augmenté afin de couvrir tout ou partie du coût de l’offre.

Eu égard à ce qui précède, le Jury a recommandé à l’annonceur de modifier cette publicité afin de la rendre conforme à l’art. 7 du Code CCI, et à défaut de ne plus la diffuser.

Suite

L’annonceur a confirmé qu’il respectera la recommandation.