MOBILE VIKINGS - 10/05/2017

Annonceur: 
MOBILE VIKINGS
Produit/Service: 
Viking Deals
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 10 mai 2017
Description de la publicité

Un spot montre une femme qui tient un poulet comme si c’était un smartphone avec lequel elle prend un selfie et téléphone.

L’autre spot montre une conversation entre une grand-mère et son petit-fils, où la grand-mère utilise un rosbif comme téléphone et le petit-fils, ses chaussures.

Le message suivant apparaît ensuite à l’écran : “Ontdek hoe je met je aankopen gratis kunt surfen en bellen.”.

Motivation de la plainte

Le plaignant est d’avis qu’il est irresponsable d’utiliser de la nourriture dans la publicité parce qu’il y a assez de gens qui n’ont pas à manger.
Selon le plaignant, la nourriture qui a été utilisée dans le spot publicitaire doit ensuite être jetée et il s’agit donc de gaspillage pour lequel un animal a dû mourir.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que le but de la campagne publicitaire était d’augmenter la notoriété des Viking Deals. Les spots publicitaires veulent expliquer de manière ludique comment fonctionnent les Viking Deals. Les spots publicitaires montrent que les Vikings peuvent téléphoner et surfer gratuitement en collectionnant des points Viking sur la base de leurs derniers achats chez un des partenaires.

Un des spots montre une grand-mère qui téléphone à son petit-fils. L’utilisation par la grand-mère d’un rosbif au lieu d’un GSM et l’utilisation par le petit-fils d’une chaussure au lieu d’un GSM montrent que la grand-mère peut appeler son petit-fils sur la base de points Viking qu’elle a épargnés en faisant ses courses avec sa carte Hello Bank ! et que le petit-fils peut appeler sa grand-mère sur la base de points Viking qu’il a épargnés en achetant des chaussures sur zalando.be. Cela vaut également pour le spot publicitaire dans lequel une jeune femme prend des photos avec un poulet au lieu de son smartphone. Elle a aussi épargné des points Viking sur la base de l’achat de ce poulet avec sa carte Hello Bank !.

L’approche de la campagne publicitaire est ludique et un peu absurde et convient au caractère rebelle de la marque ‘Mobile Vikings’.

L’annonceur est d’avis que la diffusion de ces spots publicitaires ne transgresse aucune loi ou code autodisciplinaire.

Contrairement à ce que le plaignant indique, le consommateur/téléspectateur moyen n’interprétera pas les scènes montrées dans les spots publicitaires comme irrespectueuses à l’égard des animaux ou comme une forme de maltraitance d’animaux. Le consommateur moyen ne pensera pas non plus qu’un animal a dû mourir pour les enregistrements de ces spots publicitaires. L’annonceur souhaite souligner que cela n’a certainement pas été le cas. Le poulet et le rosbif utilisés dans ces spots publicitaires ont simplement été achetés dans un supermarché où ils pouvaient être achetés par tous les consommateurs.

Le consommateur/téléspectateur moyen ne pensera pas non plus que ces spots publicitaires sont des spots inacceptables parce que ces spots utilisent de la nourriture ou parce qu’il serait question de gaspillage. Vu que ces spots publicitaires ne montrent qu’un poulet et un rosbif, ces spots publicitaires n’incitent d’aucune manière le téléspectateur/consommateur à gaspiller de la nourriture. Le plaignant indique aussi dans la plainte que le poulet et le rosbif ont été jetés après l’enregistrement du spot publicitaire. L’annonceur souhaite aussi contredire cela. Après l’enregistrement du spot publicitaire, le poulet et le rosbif ont été préparés et mangés.

Selon l’annonceur, l’humour utilisé dans ces spots publicitaires ne fait pas en sorte que les spots publicitaires sont contraires à la loi ou aux règles de l’éthique publicitaire. Ces 2 spots publicitaires avec un clin d’œil ne peuvent aujourd’hui pas être considérés comme contraires aux normes couramment admises et la plainte doit donc être rejetée.

Décision du Jury

Le Jury a constaté qu’un spot montre une femme qui tient un poulet comme si c’était un smartphone avec lequel elle prend un selfie et téléphone et que l’autre spot montre une conversation entre une grand-mère et son petit-fils, où la grand-mère utilise un rosbif comme téléphone et le petit-fils ses chaussures.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que le but de la campagne publicitaire était d’augmenter la notoriété des Viking Deals, où des Vikings peuvent téléphoner et surfer gratuitement en collectionnant des points Viking sur la base de leurs derniers achats chez un des partenaires.

Le Jury est d’avis que les scènes des spots sont clairement irréalistes et absurdes et illustrent le fonctionnement des Viking Deals avec le message “Ontdek hoe je met je aankopen gratis kunt surfen en bellen.”.

Le Jury a estimé que ces scènes ne montrent pas un comportement irrespectueux envers des animaux ou de la nourriture et que les spots n’incitent pas à gaspiller de la nourriture.

Il a également estimé que ces spots ne témoignent pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale.

Dans ce contexte et à défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.