MERCEDES-BENZ - 10/03/2020

Annonceur: 
MERCEDES-BENZ
Produit/Service: 
Conditions Salon
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Véhicules à moteur et accessoires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 10 mars 2020
Description de la publicité

Le spot se déroule ainsi : 
Homme : « (Signal d’avertissement) Recule, encore 10 mm. Encore un tout petit peu. 5 mm, tout tout tout petit peu. »  
VO : « Vous êtes vraiment très, très proche de votre Mercedes-Benz utilitaire avec 0% d’intérêt. » 
Homme : « (Signal d’avertissement) Voilà, c’est bon. » 
VO : « Profitez encore de nos conditions salon prolongées sur mercedesbenz.be/vans ou chez votre concessionnaire agréé Mercedes-Benz Vans. Offre réservée aux professionnels. » 

Motivation de la plainte

Le plaignant a mentionné que la publicité utilise le son des capteurs d'approche et de stationnement d'une voiture. Il a entendu cette publicité à plusieurs reprises lorsqu'il manœuvrait ou se garait et selon lui, cela crée une situation dangereuse car il ne peut pas entendre la différence entre l'alarme de sa propre voiture et la publicité. 

Position de l'annonceur

Selon l'annonceur, le concept est suffisamment ludique pour éviter toute confusion avec les vrais capteurs de stationnement dans la voiture. Dès que le son de studio des capteurs d'approche et de stationnement est diffusé, la voix est immédiatement également toujours diffusée, qui communique clairement et de manière joyeuse pourquoi le son est diffusé. Il ne voit donc aucun motif de confusion en l'espèce. 

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot radio en question et de la plainte qui le concerne.  

Il a constaté que dans le spot, on entend le bruit de capteurs de stationnement et directement après, la voix d’un homme qui donne également des indications à quelqu’un par rapport à la distance qui reste pour se garer et ceci, pour illustrer la voix-off qui dit « Vous êtes vraiment très, très proche de votre Mercedes-Benz utilitaire (…) ».  

Le Jury est d’avis qu'il est ainsi suffisamment clair qu'il s'agit d'un message publicitaire et que le son utilisé, pas exagérément fort ou frappant, n’est pas de nature en l’occurrence à distraire le consommateur moyen.  

Le Jury a dès lors estimé que le spot ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l'annonceur sur ce point. 

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point.  

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.