MERCATOR VERZEKERINGEN - 25/10/2007

Annonceur: 
MERCATOR VERZEKERINGEN
Produit/Service: 
Epargne Pension
Média: 
Télévision
Affichage
Critères d'examen: 
Décence et bon goût
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Finance et assurances
Type de décision: 
Avis de réserve
Date de clôture: 
Jeudi, 25 octobre 2007
Description de la publicité

Une affiche avec le slogan “Dames, spaar voor uw pensioen. Mercator Verzekeringen” montre 4 photos du buste d’une femme qui porte chaque fois un petit top blanc près du corps. Ces photos font état du vieillissement du corps (en l’espèce des seins fermes aux seins qui pendent) au moyen de la mention de plusieurs années (2007 -2017 – 2027 – 2037). La dernière photo (2037) montre un buste identique à celui présenté sur la photo de l’année 2007.

Une affiche avec le slogan “Dames, spaar voor uw pensioen. Mercator Verzekeringen” montre 4 photos de fesses d’une femme. Ces photos font état du vieillissement du corps (en l’espèce des fesses fermes à des fesses déformées) au moyen de la mention de plusieurs années (2007 -2017 – 2027 – 2037). La dernière photo (2037) montre des fesses identiques à celles présentées sur la photo de l’année 2007.

Dans le spot radio “verrassing”, on entend une conversation entre un couple :
Homme : “Schatteke, schatteke, ik heb een verrassing. Nu dat wij eindelijk op pensioen zijn hebben we meer tijd om te genieten. Ik heb ons een fantastisch appartementje gekocht als buitenverblijf”.
Femme: “T’is niet waar, op den dijk?”
Homme : “Nee, nee in Anderlecht, vlakbij het stadion”.
Voix féminine: “Dames vertrouw vooral op uzelf voor de toekomst.
Spaar voor uw pensioen bij Mercator. Meer info bij uw makelaar of op mercator.be”.

Dans le spot radio “genieten”, on entend une conversation entre un homme et un patron de café :
Homme : “Ja jong sinds ik met pensioen ben genieten Jeanine en ik van het leven hé”.
Patron de café: “Dat geloof ik”.
Homme : “Niks moet nog, alles mag. We doen gewoon ons goesting”.
Patron de café: “Ja, nog een pintje?”
Homme: “Ja dat kan nog. Jeanine moet toch eerst kuisen en het gras afdoen voordat ze aan het eten kan beginnen hé”.
Patron de café : « Voila si, twee pintjes? »
Voix féminine: “Dames vertrouw vooral op uzelf voor de toekomst. Spaar voor uw pensioen bij Mercator. Meer info bij uw makelaar of op mercator.be”.

Dans le spot radio “Thailand”, on entend une conversation entre un couple :
Homme: “Schat nu dat ik met pensioen ben is het tijd om dromen waar te maken”.
Femme : “Ja dat is waar, ja”.
Homme: “Ik heb een reis geboekt naar Thailand, 3 maanden lang”.
Femme: “Oh zoeteke, oh dat is geweldig, 3 maanden, oh ik ben zo content”.
Homme: “Amaai zeg ik wist niet dat gij zo blij ging zijn omdat ik drie maanden van huis ben. Schoon is dat, merci”.
Voix féminine: “Dames vertrouw vooral op uzelf voor de toekomst. Spaar voor uw pensioen bij Mercator. Meer info bij uw makelaar of op mercator.be”.

Motivation de la plainte

Cette publicité montre des seins et des fesses ayant subi de la chirurgie esthétique. Il est suggéré que le lifting de n’importe quelle partie du corps va de soi et constitue presque une norme. De cette manière, on impose à nouveau un idéal de beauté et le fait de vieillir naturellement (avec des conséquences naturelles telles que des seins qui pendent et des fesses déformées) est ridiculisé et marginalisé.

Position de l'annonceur

L’annonceur a expliqué que l’épargne pension est loin des réalités actuelles des jeunes gens surtout et est souvent vécue comme un sujet ennuyeux. C’est la raison pour laquelle il a voulu lancer une campagne visuelle hors du commun faisant preuve d’humour afin d’attirer l’attention sur cette problématique. Il a précisé que son intention n’était nullement de choquer, mais bien d’attirer l’attention sur une problématique importante. Par ailleurs, il a affirmé qu’il n’a pas voulu être désagréable à l’égard des femmes, au contraire, il voulait précisément inciter les femmes à réagir, à prendre leur avenir en mains et à s’occuper de leur épargne pension de manière indépendante. Il a souligné que, tout comme les hommes, les femmes ont droit à des vieux jours agréables, mais qu’elles doivent pour ce faire déployer davantage d’efforts. Il a précisé que cette campagne n’a pas non plus pour objectif de créer une discrimination possible des femmes à l’égard des hommes, d’autant plus que tant les hommes que les femmes sont représentées dans cette campagne. Enfin, il est d’avis que la plupart des gens ont compris le clin d’œil de cette campagne.

Décision du Jury

Affiches
Le Jury est d’avis que la représentation d’un corps féminin (en l’espèce seins / fesses), soumis au vieillissement, et ce afin de promouvoir une épargne pension, ne témoigne pas de bon goût. Vu que pareille forme de communication est susceptible de susciter des réactions négatives, il a estimé devoir formuler un avis de réserve conformément à l’article 4 de son règlement.

Spots radio :
En ce qui concerne les spots radio « Verrassing » et « Genieten », le Jury est d’avis que le clin d’œil est clair et que ces spots ne sont pas susceptibles d’être perçus comme choquants. Il a donc estimé n’avoir pas de remarques à formuler.

En ce qui concerne le spot radio « Thailand », le Jury est d’avis que l’aspect éventuellement humoristique dans ce spot n’exclut pas que celui-ci soit perçu de manière négative à l’égard des femmes. Le Jury est par ailleurs d’avis que ce spot ne témoigne pas du meilleur goût. Vu que pareille forme de communication est susceptible de susciter des réactions négatives, il a estimé devoir formuler un avis de réserve conformément à l’article 4 de son règlement.