MC DONALD'S - 04/03/2003

Annonceur: 
MC DONALD'S
Produit/Service: 
Hamburger restaurant
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Véracité
Dénigrement
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Commerce et distribution
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 4 mars 2003
Description de la publicité

Dans un spot radio on entend un homme qui dit : « Voici la masse de travail qu'une infirmière doit effectuer pour s'offrir 4 chicken Mc Nuggets chez Mc Donald's ». (Voix féminine) : « OK, Rhabillez-vous ». « Découvrez les eurodeals de Mc Donald's. Ce mois-ci les 4 chicken Mc Nuggets sont à 2 euro. Mc Donald's il y en a pour tous les mm… ».

Motivation de la plainte

Cette publicité est trompeuse et malhonnête. Les gens ne gagent pas 2 € en 2 secondes, sinon ils gagneraient 2.400€ par heure. De plus ceci est dénigrant pour toutes les infirmières parce que leur boulot implique plus que seulement : « rhabillez-vous ».

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir qu'il avait l'intention de mettre en évidence les bas prix et que, pour cette raison, référence est faite à des professions facilement reconnaissables ( dans ce cas infirmière, dans d'autre spots, chef coq, photographe, conducteur de tram,…) afin d'expliquer que chacun peut se permettre les produits offerts sans grand effort. Lors de la création, le montant du salaire des professions citées n'a pas été vérifié, car ce n'est pas de cela qu'il s'agit, mais bien du peu d'effort. Il a souligné qu'il s'agit d'un clin d'œil humoristique et qu'il est convaincu que chaque belge avec du bon sens sait qu'une infirmière ne gagne pas 2400 € par heure. Il a également fait savoir qu'un post-test a montré que le message est clair.

Décision du Jury

Le Jury a estimé que le spot radio en question ne comporte pas d'affirmations susceptibles d'induire en erreur le consommateur sur les caractéristiques du produit offert. Les conditions (prix) auxquelles il peut être obtenu sont claires. Il a également estimé que la façon dont référence est fait à la profession d'infirmière n'est pas de nature à jeter le discrédit sur cette profession. La référence à l'effort à réaliser pour se procurer le produit en question est clairement un clin d'œil pour mettre en évidence les bas prix et n'est donc pas de nature à pousser le consommateur moyen à l'interpréter au pied de la lettre. A défaut d'infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.