MAKRO CASH & CARRY BELGIUM - 29/11/2019

Annonceur: 
MAKRO CASH & CARRY BELGIUM
Produit/Service: 
Makro Promo Stars
Média: 
Radio
Internet
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Commerce et distribution
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Vendredi, 29 novembre 2019
Description de la publicité

La publicité radio se déroule ainsi :
VO : « Jusqu’au 5 novembre, c’est la folie chez Makro. Des centaines de promos pour tous et chaque jour une star en invité surprise, ‘Tartine Deneuve’, ‘Huile Smith’ ou même ‘Laetitia Pasta’ comme vous les avez jamais vus. Retrouvez le casting complet sur makro.be et en magasin. La promo du jour chez Makro, ‘Crêpe Blanchett’, le kilo de crêpes Horeca Select est gratuit car remboursé sur votre carte Makro. Et lundi c’est l’huile d’olive. »

Sur le site web, l’action est annoncée avec l’image de différents produits qui sont à l'honneur sous le titre “Promo Star”, avec à côté chaque fois un jeu de mots qui renvoie à des stars de film et de la musique, et le mot “GRATIS*” dans un rond jaune.
A droite, en dessous de l’image, en petits caractères :
“*La valeur du produit sera chargée sur votre carte MAKRO après votre achat. Crédit d’achat valable du 25/10 au 31/12/2019. Remboursement de 1 produit au maximum par carte par jour.”.

Motivation de la plainte

Le plaignant considère la phrase « gratuit car remboursé sur votre carte Makro » trompeuse car la définition de gratuit exclut tout paiement préalable. Le remboursement fait sur la carte Makro est limité à une utilisation chez Makro et est contraire au principe de gratuité.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué avoir compris que le plaignant ne s’est pas retrouvé dans cette promotion et qu’il en tiendra compte pour le futur.
Il a néanmoins fait valoir qu’il n’y a aucune tromperie vu que la valeur totale est effectivement placée sur la carte et que cette carte est nécessaire pour faire ses courses chez Makro.  

Décision du Jury

Le Jury a constaté que la publicité radio et l’annonce sur le site web de l’annonceur concernent une action promotionnelle où la valeur de certains produits sélectionnés est chargée sous une certaine condition limitative sur la carte Makro du client après l’achat de ces produits et peut ensuite être utilisée sous une certaine condition limitative pour des achats dans le magasin concerné.

Suite à la réponse de l’annonceur, il a noté qu’il n’y a aucune tromperie selon lui vu que la valeur totale est effectivement chargée sur la carte et que cette carte est nécessaire pour faire des achats chez Makro.

Le Jury est cependant d’avis que les différents messages publicitaires utilisent de manière proéminente le mot « gratis / gratuit » pour faire la promotion de la méthode susmentionnée.

A cet égard, le Jury est d’avis que les produits concernés ne sont pas gratuits pour le consommateur vu qu’il doit en premier lieu payer le prix d’achat et qu’il ne peut ensuite pas dépenser librement un montant égal à ce prix d’achat mais qu’il peut uniquement l’utiliser pour de nouveaux achats chez l'annonceur.

Le Jury a dès lors estimé que dans ce cas, l'annonceur utilise à tort le mot « gratis / gratuit » pour promouvoir cette action.

Eu égard à ce qui précède et sur la base de l’article 10 du Code de la Chambre de Commerce Internationale (Code ICC), le Jury a demandé à l’annonceur de modifier la publicité et à défaut de ne plus la diffuser.

Suite

L’annonceur a confirmé qu’il respectera la décision du Jury.