LIDL - 26/06/2019

Annonceur: 
LIDL
Produit/Service: 
Lidl
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Commerce et distribution
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 26 juin 2019
Description de la publicité

Le spot radio se déroule ainsi :
VO : « Pour impressionner le juge, vous pouvez lui parler de vos bonnes actions. »
Homme : « Votre honneur, je roulais trop vite mais je trie mes poubelles. »
Femme : « Et ? »
VO : « Ou faire le philosophe. »
Homme : « Votre honneur, je roulais trop vite mais qu’est-ce que la vitesse dans un monde qui va vite ? »
Femme : « Pfff. »
VO : « Mouais… ou user de vos talents d’acteur. »
Homme : « Oui, je roulais trop vite, votre honneur. »
Femme : « Ne me touchez pas monsieur. »
Homme : « Pas de PV. »
VO : « Non, pour impressionner le juge servez lui des produits frais de chez Lidl. »
Homme : « Et voilà, votre honneur. Des pilons de poulet au barbecue. Alors ? »
Femme : « Délicieux. »
VO : « Les produits frais de chez Lidl. Pour tous ceux qui comptent. »

Motivation de la plainte

Selon le plaignant, ce spot laisse entendre qu'on peut rouler vite si on sert les produits frais de l'annonceur. Selon lui, cela suggère non seulement qu'on peut acheter la justice mais cela encourage également la pratique de la vitesse excessive et ceci, une semaine où une jeune victime de la route est de nouveau à déplorer. Il trouve cela incompréhensible et inconvenant.

Position de l'annonceur

L'annonceur a communiqué que le spot radio fait partie d’une campagne d’image plus large. Le message qui constitue le fil rouge de toute la campagne est qu’on peut essayer de faire bonne impression de différentes manières mais que le faire avec les produits frais de Lidl est la meilleure option. Il regrette que cette communication humoristique ait été perçue comme choquante.
Le spot est selon lui clairement une exagération du fait que des personnes veulent faire bonne impression dans certaines situations – à leur rendez-vous, envers leur amoureux, leur belle famille ou leurs collègues mais aussi envers le juge, leur propriétaire, etc. L’hyperbole (forme d'exagération) est une figure de style courante qui est souvent utilisée pour évoquer une situation humoristique.
De plus – contrairement à ce que prétend la plainte – le spot n’insinue à aucun moment que celui qui a roulé trop vite est acquitté. Le juge prononce en effet la sentence “lekker”/“délicieux” mais ceci renvoie plus que clairement aux produits frais préparés.
En tant qu'annonceur, il est conscient que l'humour nécessite la prudence nécessaire. Il souhaite donc se référer spécifiquement aux Règles du JEP en matière d'humour dont il ressort que cette communication ne va pas à l'encontre des règles imposées. La communication ne dénigre ni ne discrédite aucune personne ou groupe de personnes et ne fait pas d’allusion péjorative fondée sur le sexe, l’âge ou la race.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot radio en question et de la plainte qui le concerne.

Il est d’avis que l’utilisation humoristique de l’exagération dans cette publicité est tellement évidente que le consommateur moyen n’y verra aucunement un encouragement ou une tolérance par rapport à un comportement dangereux sur la route ou une affirmation négative en ce qui concerne la justice.

Le Jury a dès lors estimé que cette publicité ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur sur ces points.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ces points. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.