LIDL - 16/10/2018

Annonceur: 
LIDL
Produit/Service: 
Chocolat
Média: 
Quotidien
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Produits alimentaires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 16 octobre 2018
Description de la publicité

L’annonce avec le titre « Convoqué comme assesseur hier ? La poisse ! » contient le texte suivant :
« Car en tant qu’assesseur pour les élections, vous avez dû faire une croix sur votre dimanche. On est de tout cœur avec vous. Pour vous réconforter vous trouverez ci-dessous un bon de réduction pour un chocolat gratuit chez Lidl. Rien de tel que du chocolat pour sécher vos larmes, vous régaler et surtout : récupérer un petit bout de votre dimanche perdu !
Comment ça marche exactement ? Eh bien, chez Lidl, tous nos chocolats sont durables : vous choisissez donc rapidement votre chocolat et vous gagnez du temps. Alors arrêtez de renifler, mouchez-vous le nez avec cette annonce (il est préférable de d’abord découper le bon de réduction) et retrouvez le sourire ! ».
En dessous, un bon à découper pour du chocolat avec entre autres la mention « Une barre de chocolat pour sécher vos larmes. ».
En dessous, la baseline « Rattrapez le temps perdu avec Lidl » et le logo de l’annonceur.

Motivation de la plainte

La plaignante est frappée par le fait que le rôle d'assesseur soit présenté comme une poisse alors que ce rôle est un service que tout belge est sensé rendre à l'ensemble de la population et non une corvée. Elle est heurtée par l'aspect très négatif de cette publicité.

Position de l'annonceur

Le Jury a examiné la publicité en question dans le cadre des articles 4 et 6 de son règlement (voir www.jep.be, rubrique « Plus d’info – Règlement du Jury ») qui disposent qu’en cas d’irrecevabilité, d’infractions manifestes ou d’absence manifeste d’infractions, l’annonceur n’est pas invité à communiquer son point de vue.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de l’annonce parue le lendemain des élections et évoquant le rôle d’assesseur, qui contient un bon pour une barre de chocolat et la baseline « Rattrapez le temps perdu avec Lidl ».

Il est d’avis que l’ensemble du texte de l’annonce, qui commence par déclarer que c’est la poisse d’être convoqués comme assesseur pour continuer en voulant réconforter ceux-ci avec du chocolat, a une connotation humoristique évidente et contient des affirmations exagérées qui ne doivent pas être interprétées littéralement.

Selon le Jury, le caractère absurde et caricatural du texte de l’annonce sera aussi indéniablement clair pour le grand public.

Il est donc d’avis que cette annonce ne sera pas interprétée par le consommateur moyen comme véhiculant une image négative du rôle d’assesseur dans un contexte réaliste.

Compte tenu de ce qui précède, le Jury a estimé que l’annonce n’est pas contraire aux Règles du JEP en matière de représentation de la personne et ne témoigne pas non plus sur ce point d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.