LAND ROVER - 03/02/2003

Annonceur: 
LAND ROVER
Produit/Service: 
Gamme Land Rover
Média: 
Quotidien
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Autres
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Véhicules à moteur et accessoires
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Lundi, 3 février 2003
Description de la publicité

Avec comme titre : « 3x3 ans de passion sans préoccupation », une annonce montre 4 voitures 4x4 de la marque sur une place dont le sol est couvert de grandes dalles alternées noires et blanches et au milieu de laquelle se trouve un monument. Dans le coin supérieur droit est mentionné en petits caractères : « Land Rover recommande une conduite tout terrain responsable. www.landrover.be ». En dessous de l'illustration se trouve la mention « Conditions salon exclusives chez votre distributeur Land Rover », suivie par quelques conditions.

Motivation de la plainte

Cette publicité montre des voitures stationnées sur un espace visiblement réservé aux piétons. Le sol qui est couvert de grandes lignes blanches fait penser à un passage pour piétons et plus particulièrement au visuel de la semaine de la mobilité. La phrase dans le coin supérieur droit pose question.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir que la photo a été prise avec une autorisation préalable et que cet endroit a été choisi pour des raisons artistiques, modernes et sans aucun lien avec un passage pour piétons.

Décision du Jury

Le Jury a, en première instance, examiné si l'illustration pouvait être considérée comme entrant dans l'application de l'art. 3 du code Febiac, mais il a dû constater que les conditions de cet art. 3 n'étaient pas remplies, c.à.d. que “le caractère particulier du lieu doit apparaître sans équivoque, à savoir qu'il n'est pas accessible aux usagers de la route”.
A défaut d'indications claires à propos du lieu en question, le Jury a estimé que le visuel de ce message peut être perçu comme un endroit réservé aux piétons: une esplanade avec vue et un monument au milieu. Par ailleurs, l'art.5 du code Fébiac interdit toute publicité qui décrit ou présente un comportement en contravention avec les règles du code de la route ou avec les impératifs de sécurité. En conséquence le Jury a recommandé à l'annonceur de ne plus diffuser cette annonce et de veiller à l'avenir à ne pas perdre de vue les 2 articles précités du code.

Suite

L'annonceur a fait savoir que la campagne est terminée et qu'il tiendra compte du code Febiac dans le futur.