LA LIBRE - 25/11/1999

Annonceur: 
LA LIBRE
Produit/Service: 
Tremplin pour l'emploi
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Décence et bon goût
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Emploi
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Jeudi, 25 novembre 1999
Description de la publicité

Deux spots radio concernent un projet de collaboration avec des entreprises qui offrent aux jeunes diplômés la possibilité d'acquérir de l'expérience durant un stage d'un mois en entreprise.
Le premier spot contient un dialogue avec une candidate féminine à qui il est demandé si elle a de l'expérience. La candidate répond : « Oui, il y avait d'abord Paul, puis Marc, Michel, Jacques… ».
Dans le deuxième spot il est demandé à un candidat s'il est flexible. Le candidat répond « Oui, ça fait trois ans que je fais du yoga et j'arrive à mettre sans problème mon pied derrière mon oreille… ».

Motivation de la plainte

La publicité est considérée comme insultante vis-à-vis des jeunes, sexiste et faisant l'apologie de la « promotion-canapé » alors qu'un Secrétariat d'Etat lutte contre le harcèlement sexuel.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir que l'opération met les jeunes directement en relation avec des entreprises, signe qu'ils sont perçus comme « prêts à acter dans la société ». Dans le publicité, l'image des jeunes est celle d'une personne naïve, un peu distraite, « sur son nuage », répondant à côté de la plaque, hors contexte professionnel.
La jeune femme faisant état « d'expériences personnelles », réagit de manière naïve et sans aucun but de séduction vis-à-vis de son employeur potentiel. De manière générale, ces spots s'adressent à un public jeune, capable de décoder la publicité de sorte qu'elle sera perçue comme un clin d'œil, un décalage humoristique et non un dénigrement.

Décision du Jury

Le Jury a estimé n'avoir pas de remarque à formuler, eu égard à l'aspect humoristique et d'auto-dérision des messages de la campagne dont l'ensemble doit être pris en considération.