KRAFT FOODS - 22/11/2005

Annonceur: 
KRAFT FOODS
Produit/Service: 
Zero
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Décence et bon goût
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Produits alimentaires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 22 novembre 2005
Description de la publicité

Un spot TV montre une fille d'environ dix ans qui met son poisson rouge et un chocolat Zero dans le frigo. Elle les laisse dans le frigo pendant une heure. Quand elle les ressort du frigo, elle constate que le poisson sort sous la forme d'un fishstick. Le chocolat Zero par contre est resté intact.
Durant cette scène, on entend une voix masculine qui dit : « Aujourd'hui, plaçons un poisson rouge et un chocolat Zero dans un frigo. Laissons les reposer une petite heure et ressortons les du frigo. Que constatons-nous ? Qu'il n'y a que le chocolat Zero qui ressort meilleur du frigo. »
Enfin, voix masculine et texte : « Zero. Pour frissonner de plaisir ».

Motivation de la plainte

Cette publicité peut être potentiellement dangereuse ou blessante. Des enfants sont très attachés à leurs animaux domestiques et la mort d'un poisson rouge est toujours douloureuse. Pourquoi utiliser cette image pour vendre du chocolat ? De plus, certains enfants pourraient suivre cet exemple en mettant leur propre poisson rouge dans le frigo.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait savoir que ce spot fait partie d'une campagne dans laquelle, d'une manière ou d'autre, tous les spots font allusion à l'absurdité. Ces spots doivent être placés dans ce contexte et, compte tenu des situations irréalistes, ne doivent pas être pris au premier degré. D'autre part, l'annonceur a souligné que cette publicité n'est pas destinée aux enfants. Le groupe cible constitue des adultes, raison pour laquelle les spots sont montrés avant ou après des programmes d'intérêt général et pas autour des programmes destinés aux enfants. Enfin, l'annonceur a affirmé que la campagne est terminée et qu'il n'a pas l'intention de rediffuser les spots TV.

Décision du Jury

Le Jury est d'avis que cette scène présente un caractère clairement absurde et irréaliste (fishstick) et qu'elle n'est par conséquent pas de nature à être mal comprise par le téléspectateur et ne contient pas une incitation pour les enfants à faire de même. A défaut d'infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, il a par conséquent estimé ne pas avoir de remarques à formuler.