KITCHENAID - 19/03/2019

Annonceur: 
KITCHENAID
Produit/Service: 
Robots de cuisine
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Appareils électrique, radio, TV
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Mardi, 19 mars 2019
Description de la publicité

Le plaignant a communiqué des captures d’écran du site web promotionnel pour l’action qui contient une image d’un robot de cuisine avec un accessoire et au-dessus le texte “Eindejaarspromotie – Van 15 november t.e.m. 31 december 2018” et en dessous le texte “Gratis schaaf/rasp – t.w.v. 105€ incl. BTW – bij aankoop van een 3,3 L (mini), 4,8 L, of 6,9 L keukenrobot”.  
Sous “Hoe deelnemen?”, le texte suivant :  
“Haast u naar de winkel  
- Koop een 3,3 L (mini), 4,8 L, of 6,9 L keukenrobot.  
- Houd uw kasticket of factuur goed bij. 
Geniet van uw promotie in slechts enkele kliks 
- Vul uw gegevens in.  
- Vul het serienummer in.  
- Neem het aankoopbewijs van uw keukenrobot erbij en omcirkel de datum, het aangekocht product en de prijs.  
- Scan of neem een foto van uw volledig aankoopbewijs.  
- Upload deze foto of scan.  
- Eens we uw deelname goedgekeurd hebben, ontvangt u uw gratis schaaf/rasp binnen de 8 weken.”.  
En dessous, les boutons “Nu deelnemen” et “Later deelnemen”. 
En dessous, les coordonnées et un lien vers “Algemene voorwaarden”. 

Motivation de la plainte

Le plaignant a communiqué que le site web de cette promotion dit que pour recevoir une râpe gratuite d’une valeur de 105 euros, on doit acheter un robot de cuisine KitchenAid. Le site web décrit pas à pas ce qu’on doit faire et commence avec le texte qu’on doit acheter un robot de cuisine KitchenAid. Le plaignant a fait cela et a ensuite reçu la réponse que l’appareil qu’il a acheté est exclu de l’action. Il a souligné que le site web ne formule aucune réserve quant à l’exclusion de l’action de certains numéros de type spécifiques sous-jacents. Il mentionne littéralement ‘bij elke aankoop van een 3,3L, 4,8L of 6,9L keukenrobot’. Ce n'est qu'en lisant le pdf avec les conditions générales qu’on trouve que certains modèles dans cette catégorie sont exclus. 

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que des dépliants promotionnels étaient disponibles dans les magasins, qui mentionnaient clairement les conditions de la promotion. Le dépliant mentionnait clairement que le modèle en question était exclu de la promotion. Pour cette raison, aucun consommateur ne pouvait acheter ce modèle sans savoir qu’il ne pourrait pas profiter de cette promotion. 
Après l’achat d’un produit qui entre en compte et pour obtenir l’accessoire gratuit, le consommateur doit, comme mentionné sur le dépliant, s’enregistrer sur un site web créé spécifiquement pour cela. Quand le consommateur va sur ce site web et s’enregistre, il est déjà passé dans le magasin et a déjà reçu le dépliant et il est donc déjà au courant que le produit qu’il a acheté ne rentre pas en compte pour cette promotion. Pour cette raison, le fait que cela n’est pas mentionné sur la première page du site promotionnel même n’est pas trompeur selon l’annonceur. 
Il a ajouté que l’exclusion de ce modèle est mentionnée sur le site web dans la note en bas de page « algemene voorwaarden », auxquelles le consommateur avait accès pour consulter les conditions de la promotion, et où il pouvait également retrouver les appareils disponibles pour cette offre. 

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de la publicité sur le site web promotionnel de l’annonceur et de la plainte qui la concerne. 

Il a noté que, dans sa réaction, l’annonceur renvoie entre autres au fait que dans les magasins, des dépliants promotionnels étaient disponibles dans lesquels il était renvoyé via un astérisque à une liste de modèles qui entraient en compte pour l’action.  

Le Jury est néanmoins d’avis qu’il ne peut pas être exclu que le consommateur soit confronté à l’action promotionnelle via le site web auquel le plaignant renvoie, comme en témoigne d’ailleurs également le langage promotionnel de ce site web (« Hoe deelnemen ? Haast u naar de winkel », « Nu deelnemen »). 

Or, en ce qui concerne le contenu publicitaire du site web promotionnel en question, le Jury a noté qu'il ne mentionne qu’en termes généraux « Gratis schaaf/rasp (…) bij aankoop van een 3,3 L (mini), 4,8 L, of 6,9 L keukenrobot » et « Koop een 3,3 L (mini), 4,8 L, of 6,9 L keukenrobot. », sans mentionner l'existence de restrictions sur les modèles participants dans ces catégories. 

Le Jury est également d’avis que le simple fait que le dépliant susmentionné puisse également être consulté sur le site web promotionnel en cliquant en bas de la page sur le lien « Algemene voorwaarden » n’était pas suffisant en l’espèce pour attirer suffisamment l’attention du consommateur moyen sur l’existence de telles restrictions. 

Il est donc d’avis que le consommateur moyen est insuffisamment informé dans la publicité sur le site web sur les restrictions concernant les modèles participants alors qu’il s’agit d’une information essentielle. 

Le Jury a dès lors estimé que cette publicité est de nature à pouvoir tromper le consommateur moyen sur la portée de l’action en ce qui concerne les modèles participants, ce qui est contraire aux articles VI. 97 et 99 du Code de droit économique et aux articles 3 et 5 du Code de la Chambre de Commerce Internationale. (Code ICC). 

Compte tenu de ce qui précède et sur la base des dispositions susmentionnées, le Jury a donc demandé à l’annonceur de modifier la publicité sur le site web et à défaut, de ne plus la diffuser. 

Suite

L’annonceur a confirmé qu’il ne diffusera plus la publicité.