JET IMPORT – METRO - 12/09/2014

Annonceur: 
JET IMPORT – METRO
Produit/Service: 
Red Bull
Média: 
Quotidien
Critères d'examen: 
Autres
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Boissons
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Vendredi, 12 septembre 2014
Description de la publicité

L’annonce contient le texte suivant: « Pour la rentrée scolaire, Red Bull donne des ailes à tous les élèves ! L’année scolaire reprend aujourd’hui. Et qui dit nouvelle année, dit nouveaux défis requérant de l’énergie supplémentaire. Heureusement pour vous, Red Bull a un effet positif sur la concentration et la performance mentale. Et après une longue journée de classe, Red Bull vous fournit également suffisamment d'énergie pour pouvoir profiter de votre temps libre et de vos amis. Red Bull vous souhaite d’ores et déjà une année réussie grâce à vos ailes. »
En dessous, en gras: « Red Bull est la boisson essentielle pour une année scolaire réussie »
La publicité montre une photo d’étudiants lançant du pop-corn en l’air et les logos de Red Bull et Metro.

Motivation de la plainte

La publicité, adressée directement aux enfants et adolescents, vante les mérites et les "bienfaits" de boire chaque jour du Red Bull.
En tant que parent, le plaignant est offusqué qu'une telle publication puisse être autorisée, dans ce journal gratuit, distribué dans toutes les stations de métro, ainsi que les gares.

On sait fort bien à quel point cette boisson est dangereuse à trop forte dose. Alors, que cette marque puisse en toute liberté d'expression, s'adresser aux jeunes en associant sa marque au bien-être et à la santé, c'est inacceptable.


Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que la plainte se rapporte à une action-communication unique, en collaboration avec le partenaire Red Bull – Jet Import. La communication concerne un encouragement ludique pour les étudiants au début de l’année scolaire.

La communication ne contient aucun encouragement à un comportement qui pourrait nuire à la santé, ni d’indications ou de suggestions qui pourraient former un risque pour la santé ou la sécurité du consommateur ou d’autres personnes. On n’incite pas à la consommation excessive de Red Bull.

La communication insiste bien sur l’importance d’une formation scolaire et signale également l’importance d’un équilibre mental et de l’amitié entre jeunes avec un bon équilibre entre les obligations scolaires et les loisirs.

Cette communication n’est pas non plus trompeuse.

Metro et Jet Import estiment qu’elle est conforme aux règles concernant l’éthique de la publicité, au code FEVIA de la publicité pour les denrées alimentaires et à toutes les autres règles et dispositions en vigueur.

Le groupe-cible de l’annonce ne concerne pas des enfants mais des personnes entre 16 et 34 ans, cf. l’image utilisée dans l’annonce qui montre de jeunes adultes.

Le message aux étudiants le premier jour de classe était rendu ludique en mentionnant « een gevleugelde start » et « donne des ailes à tous les élèves’, ce qui est une référence au slogan d’usage « Red Bull te donne des ailes ».

Décision du Jury

Le Jury a constaté que la communication publicitaire mentionne entre autres ce qui suit: « Heureusement pour vous, Red Bull a un effet positif sur la concentration et la performance mentale. Et après une longue journée de classe, Red Bull vous fournit également suffisamment d'énergie pour pouvoir profiter de votre temps libre et de vos amis. » et « Red Bull est la boisson essentielle pour une année scolaire réussie ».

Le Jury a estimé que ces allégations suggèrent que la consommation du produit présenté donnera un avantage physique, psychologique ou social sur les autres enfants ou adolescents et qu’elles font référence au statut ou à la popularité auprès des camarades, au succès scolaire ou sportif ou encore à l’intelligence, ce qui est contraire à l’article 18 du code de la Chambre de Commerce Internationale et à l’article 10 du code FEVIA pour les denrées alimentaires.

Compte tenu de ce qui précède et sur base des dispositions susmentionnées, le Jury a dès lors demandé à l’annonceur de ne plus diffuser cette publicité.

Suite

L’annonceur a confirmé que l’annonce ne sera plus publiée.