INTERELECTRA - 24/01/2006

Annonceur: 
INTERELECTRA
Produit/Service: 
IN-DI-Box
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Appareils électrique, radio, TV
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Mardi, 24 janvier 2006
Description de la publicité

Un spot TV montre une femme devant l'écran de télévision.
Voix féminine accompagnée d'images: “Ja, kijk zelf maar. Verwen uzelf deze maand nog met extra digitaal kijkplezier van iN.Di en Interelectra. Geniet twee maanden gratis van te gekke kinder-Tv, muziek, sport en spektakel, zenders uit binnen- en buitenland, nieuws en top-documentaires, alles over reizen en de catwalk. Ook liefhebbers van erotiek komen aan hun trekken. En alles natuurlijk in superieure dvd-kwaliteit. Meer zenders en nog beter beeld. Ja kijk dit eindejaar nog digitaal met iN.Di. U koopt uw iN.Di-BOX of digitale decoder aan 99 in plaats van 179 euro. U laat uw persoonlijke smartcard activeren en u krijgt 2 maanden gratis bij uw iN.Di-Plus-Abonnement. Afspraak bij uw Tv- of pc- handelaar. Voor meer info surf je naar www.interelectra.be of bel je naar 0800.90 158. Interelectra en iN.Di, meer zenders, nog beter beeld. Dat scheelt.”

Les mots-clés suivants apparaissent à l'écran:
Ja, kijk maar! – Digitaal - Logo Interelectra / iN.Di - DVD kwaliteit - Méér zenders - Nog beter beeld - Dit eindejaar - Nu 99 euro - 25 euro - 20 betaalzenders - 2 maanden GRATIS - 10 zenders er gratis bovenop (+ logo iN.Di) - Afspraak bij uw tv- of pc- handelaar - www.interelectra.be - 0800 90 158 - Méér zenders, nog beter beeld. Dat scheelt. (+ logo Interelectra/iN.Di)

Motivation de la plainte

Il est explicitement précisé qu'on a le droit d'utiliser gratuitement 10 ou 20 chaînes payantes lorsqu' on se procure un iN.Di-BOX digital. Cela figure également dans le folder. On ne fait cependant pas mention du fait que cette offre n'est valable qu'à condition de contracter un abonnement annuel pour ces chaînes payantes.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir qu'à l'occasion du lancement de la « digital box » il confère aux clients du câble une offre nouvelle et supplémentaire qui est constitué de la manière suivante:
1e. le package de programme existant peut être reçu de manière digitale
2e. une dizaine de programmes supplémentaires est offerte
3e. un package payant d'une vingtaine de programmes est offert moyennant un paiement mensuel de 9,95 euro.
Il a fait valoir qu'à condition de se procurer un digibox au prix de 99 euro, on peut recevoir les packages programmes existants. Pour 25 euro, la smart-card personnelle est activée, ce qui permet à ces clients d'avoir accès à 10 programmes supplémentaires. De plus, le client peut opter pour un package payant au prorata de 9,95 euro par mois pour vingt programmes supplémentaires. Il offre ces vingt programmes supplémentaires gratuitement pendant 2 mois aux clients qui souscrivent un abonnement (12 mois). L'annonceur est d'avis que la communictation (film + folder) est suffisamment claire quant à ce qu'il offre aux clients potentiels.

Décision du Jury

Le Jury est d'avis qu'il n'est pas clair pour le spectateur qu'un abonnement annuel doit être souscrit pour pouvoir bénéficier gratuitement de 20 chaînes payantes pendant 2 mois. Afin d'éviter tout risque de confusion, le Jury a fait la recommandation à l'annonceur, sur la base de l'art. 23,1 LPC et de l'art. 5 du Code CCI, de modifier ce spot TV en mentionnant de manière claire et explicite que l'offre (20 programmes supplémentaires pendant 2 mois) n'est valable qu'à condition de souscrire un abonnement annuel. Il a également recommandé de ne plus diffuser cette publicité télévisée dans l'attente de cette modification.

En ce qui concerne le folder, le Jury a attiré l'attention de l'annonceur sur le fait qu'il a examiné la publicité télévisée séparément, dans la mesure où les consommateurs qui prennent connaissance du spot TV, n'ont pas nécessairement pris connaissance du folder.

Suite

L'annonceur a précisé qu'il a arrêté la diffusion de ce spot.