INSTITUT FRANCOIS LEROY - 26/10/2001

Annonceur: 
INSTITUT FRANCOIS LEROY
Produit/Service: 
Cure Lipo-aspirante à base de plantes
Média: 
Magazine
Critères d'examen: 
Véracité
Légalité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Santé
Type de décision: 
Recommandation de suspension aux médias
Date de clôture: 
Vendredi, 26 octobre 2001
Description de la publicité

Sous le titre « Etonnante découverte. Les plus grands spécialistes de la diététique stupéfaits. La préparation lipo-aspirante aux 9 plantes amincissantes, la découverte extraordinaire de Claude Hermelin, le célèbre herboriste, prouve qu'il est enfin possible de mincir (de 5,10 et même 20 kilos) sans faire aucun régime. », l'annonce reproduit le témoignage avec photos avant-après d'une secrétaire de direction qui a utilisé le produit et affirme qu'elle a perdu 32 kilos, sans faire de régime, sans exercices, sans jamais avoir faim, sans aucun sacrifice d'aucune sorte, en continuant à manger normalement tout ce qu'elle aime. Ensuite, il y a une explication de la formule, un certificat de garantie absolue et un bon de commande d'une cure d'essai gratuit à l'achat de diverses cures selon la perte de poids désirée et garantie de remboursement en cas de non-satisfaction.

Motivation de la plainte

La publicité pour un produit miracle appuyée par la photo « avant-après » qui est un trucage ridicule, est mensongère.

Décision du Jury

Le Jury a constaté qu'à défaut de justification, l'annonce est contraire aux règles relatives aux produits pour maigrir, ainsi qu'aux art. 5 et 21 du code de la CCI. Etant donné que le produit est fabriqué à base des plantes, le Jury a demandé à l'annonceur de procurer la preuve de la notification au Ministère de la Santé Publique conformément l'A.R. du 29/8/97 concernant les denrées alimentaires à base des plantes. Entre-temps le Jury a formulé une recommandation de suspendre l'annonce en question et a demandé à l'annonceur de lui soumettre pour examen préalable sa prochaine campagne pour le même produit, conformément l'art. 15 du son règlement.

Suite

A défaut de réaction positive à sa demande et à sa recommandation, le Jury a adressé une recommandation de suspension aux média.