IKEA - 24/01/2017

Annonceur: 
IKEA
Produit/Service: 
Accessoires Ikea
Média: 
Affichage
Internet
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Commerce et distribution
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 24 janvier 2017
Description de la publicité

L’affiche montre les mains de deux personnes tenant un bol de soupe fumant avec le texte « Vive les mains froides. »
Au-dessus, le logo de l’annonceur.
En dessous, le texte « Vardagen Bol 1,79/pce ».

Sur le site de l’annonceur se trouve le même visuel.

Motivation de la plainte

En des temps où des milliers de personnes souffrent réellement du froid, le plaignant trouve qu’il est indécent de faire référence à une jubilation du froid. Les publicitaires et les annonceurs n'ont-ils donc plus aucune conscience humanitaire ? Le plaignant fait référence aux réseaux sociaux où on peut entre autres lire : « Les CPAS sont pleins, les sans-abris dorment dehors, les refuges sont débordés, les structures d'accueil manquent de moyens et on annonce une semaine de très grand froid. Bref, on a déjà connu Ikea et l'agence DDB plus inspirés. » Et pose la question : détachés de la réalité les annonceurs et publicitaires ?

Position de l'annonceur

L’annonceur est désolé que cette affiche ait pu susciter une telle réaction. Son intention n’était évidemment pas de heurter. La signature de la marque « A chaque jours ses plaisirs. » est une promesse simple et positive qui nous invite tous à profiter de chaque instant.

L’affiche en question fait partie d’une série qui illustre ces petits moments de la vie : Vive l’automne, Vive les couche-tôt, Vive la pluie etc. Le principe de ces affiches est simple et sans autre prétention que de promouvoir les accessoires de l’annonceur dans la vie de tous les jours en positivant les mauvais côtés de l’hiver.

Le titre mis en cause « Vive les mains froides » s’inspire et résonne comme la célèbre comptine « Vive le vent d’hiver » chantée en cœur en cette saison. Une comptine qui célèbre aussi le froid, la neige et le vent glacé.

Enfin, l’annonceur a souligné que son entreprise est responsable, concernée et engagée dans le monde qui nous entoure et supporte dans l’ombre de multiples initiatives et finance des actions envers les plus démunis.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que l’affiche avec le texte « Vive les mains froides. » montre les mains de deux personnes tenant un bol de soupe fumant pour faire la promotion de l’article de l’annonceur qui y est présenté.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que le principe de sa publicité est de promouvoir ses accessoires dans la vie de tous les jours en positivant les mauvais côtés de l’hiver.

Le Jury est d’avis qu’en utilisant le texte « Vive les mains froides. » pour faire la promotion d’un de ses produits l’annonceur ne fait pas pour autant fi de la réalité des personnes démunies face à un hiver rigoureux. Il est également d’avis que le consommateur moyen comprendra le concept et l’intention réelle de la publicité en question.

Le Jury a dès lors estimé que la publicité ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.