HEALTH MATE - 10/01/2018

Annonceur: 
HEALTH MATE
Produit/Service: 
Sauna infrarouge
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 10 janvier 2018
Description de la publicité

Dans le spot radio en néerlandais, on entend deux acteurs flamands.
David Davidse (avec la voix typique de “Germaine de Coeur Brisé”): “Seg sjoeke, gij ziet er zo goed uit de laatsten tijd.”
Herbert Flack: “Aah, dat is dankzij mijn Health Mate eh.”
David Davidse: “Oh, wat is dat voor iets?”
Herbert Flack: “Awel, dat is nen infraroodsauna. Die staat gewoon bij mij thuis en die verbetert uwe bloedsomloop.”
David Davidse: “Mm, daar beneden?”
Herbert Flack: “Nee nee, niet alleen daar beneden bolleke. In heel uw lijf.”
Voix-off: “Benieuwd wat een Health Mate infraroodsauna voor jouw gezondheid kan doen? Ontdek het op mijninfraroodsauna.be.”
David Davidse: “Ik wil ook zo’n Health Mate bij mij thuis.”
Herbert Flack: “Ja, doen.”

Motivation de la plainte

Selon le plaignant, il s'agit de stéréotypes négatifs sur les homosexuels (voix haute, efféminée ; intérêt pour la circulation sanguine « là en bas », dans le sauna) sans que cela ne soit lié au produit.

Position de l'annonceur

L'annonceur a communiqué que le spot utilise les voix de Herbert Flack et David Davidse, mieux connu sous le nom de "Germaine de Coeur Brisé".
C'est un spot ludique où il veut clairement se référer au personnage qui a été utilisé et qui, selon lui, n'a rien à voir avec un stéréotype des homosexuels.
En outre, il a communiqué qu'un sauna permet la circulation du sang dans chaque cellule du corps et que le spot a donc bien un rapport avec le produit.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot radio en question et de la plainte qui le concerne.

Suite à la réponse de l'annonceur, il a pris note du fait que les voix dans le spot sont celles des acteurs Herbert Flack et David Davidse, ce dernier utilisant la voix typique de "Germaine de Coeur Brisé".

Le Jury est d'avis que le contenu de la conversation n'est ni insultant ni dénigrant pour les hommes homosexuels mais tend seulement à établir un lien humoristique avec le produit de l'annonceur. Il est également d'avis que la forme sous laquelle la conversation est rendue n'est pas de nature en l'espèce à y changer quelque chose.

Le Jury a dès lors estimé que le spot radio en question n'est pas de nature à ridiculiser un certain groupe de personnes ou à perpétuer des stéréotypes allant à l'encontre de l'évolution de la société.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.