GROUPON - 02/03/2016

Annonceur: 
GROUPON
Produit/Service: 
Purificateur d’air ioniseur ozone
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Appareils électrique, radio, TV
Type de décision: 
Autre
Date de clôture: 
Mercredi, 2 mars 2016
Description de la publicité

Sur le site web se trouve une image du produit avec le texte « Purificateur d’air ioniseur Ozone à 99,99€ (90% de réduction) » avec à droite, à côté d’un bouton vert « Acheter ! », ce qui suit:
« 99,99€ 990€
Valeur 990€
Remise 90%
Economie 890,01€ ».

Motivation de la plainte

Le plaignant a mentionné qu’un purificateur d’air, d’une valeur de soi-disant 990 euros, est offert par l’annonceur pour 99,99 euros. Sur quelques autres site web, le même produit est offert pour un montant de 80 à 150 euros. Selon le plaignant, l’offre ne répond pas à la vérité/réalité.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que pour l’offre en question, le prix est basé sur le prix conseillé donné par le fabricant. Sur cette base, il a calculé le pourcentage de réduction.

Suite à la demande du Jury concernant la différence entre le prix conseillé (990€) et le prix de vente (99,99€) – également parce que d’autres offres montraient un prix conseillé de maximum 299€ – l’annonceur a communiqué qu’il réalise que la différence n’est pas réaliste et qu’il a décidé de ne plus offrir ce deal sous cette forme. S’il offrait à nouveau ce deal, il diminuerait le prix conseillé à 299€ afin de donner ainsi au consommateur une impression plus réaliste de la valeur du produit.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de l’offre en question sur le site web de l’annonceur. Il a constaté que l’offre mentionne une valeur de 990 € pour le produit et que l’annonceur applique une réduction de 90%, ce qui donne un prix de vente de 99,99 €.

Suite à la plainte, le Jury a également constaté que le même produit est offert sur différents autres sites pour 150€ ou avec un prix barré de 299€ et un prix de vente de 79,90€.

Après avoir examiné l’explication et l’argumentation obtenues, le Jury a estimé dans ce cas que le dossier dans sa totalité concerne plutôt le produit même et l’indication de prix plutôt que la communication même, ce qui ne ressort pas de sa compétence.

Compte tenu de ce qui précède, le Jury s’est déclaré non compétent dans ce dossier.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.