GROUPE BRANDT - 20/06/2001

Annonceur: 
GROUPE BRANDT
Produit/Service: 
Lave linge
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Décence et bon goût
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Appareils électrique, radio, TV
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Mercredi, 20 juin 2001
Description de la publicité

Un spot TV montre une maman qui enfonce le hublot de son lave-linge avec le skate-board de son fils. L'eau en sort et elle se laisse tomber sur le sol humide. Alertés par le vacarme, père et fils arrivent. La maman fait allusion au skate-board comme cause de sa chute pendant que le père l'aide à se relever et se fâche contre son fils. Ensuite apparaît en surimpression : « She wants à Brandt ».

Motivation de la plainte

La publicité est considérée comme choquante et allant à l'encontre des vraies valeurs. On donne aux enfants une mauvaise image d'une maman. Le ton est violent et l'ambiance est négative.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir que ce spot fait partie d'une série de spots humoristiques dont les scènes de vie ont suffisamment de distance par rapport à la réalité et que selon les pré-tests les jeunes et moins jeunes comprennent l'invraisemblance et le côté drôle de la situation. Le réalisateur a voulu respecter un esprit de comédie faisant appel à l'humour au 2e degré, sans avoir l'intention de mettre en évidence un comportement anti-éducatif.

Décision du Jury

Le Jury a estimé que quelque soit l'objectif de la campagne et nonobstant le caractère d'invraisemblance et de comédie irréaliste au second degré, le comportement violent lié à la mauvaise foi et au mensonge en présence et au détriment d'un enfant, revêt une connotation qui rend le message non conforme aux art. 1 (responsabilité sociale) et 4 (violence) du code de la CCI, de l'art. 27, 3° du décret sur l'audiovisuel et de l'art. 4, 3e du code d'éthique de la publicité du CSA. La comédie et l'humour au 2e degré ne peuvent autoriser à outrepasser les principes qu'expriment ces dispositions.

Suite

L'annonceur a fait savoir qu'il ne partage pas les conclusions du Jury, mais ne diffusera cependant plus le spot.