FRIESLANDCAMPINA BELGIUM - 06/12/2017

Annonceur: 
FRIESLANDCAMPINA BELGIUM
Produit/Service: 
Cécémel
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Boissons
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 6 décembre 2017
Description de la publicité

Le spot montre une jeune femme qui s’installe devant la TV dans son canapé. Elle enlève son soutien-gorge sous son pull et le jette à côté d’elle et prend ensuite une tasse de Cécémel. Elle sourit en voyant que son soutien-gorge a atterri sur son chien.
VO : « Un petit moment pour soi, ça, ça vaut bien un Cécémel ».

Motivation de la plainte

Le plaignant s’interroge sur l’utilité de cette femme à enlever son soutien-gorge dans cette publicité.

Position de l'annonceur

Le Jury a examiné la publicité en question dans le cadre des articles 4 et 6 de son règlement (voir www.jep.be, rubrique “Plus d’info – Règlement du Jury”) qui disposent qu’en cas d’irrecevabilité, d’infractions manifestes ou d’absence manifeste d’infractions, l’annonceur n’est pas invité à communiquer son point de vue.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot TV montre une jeune femme qui s’installe confortablement devant la TV, enlève son soutien-gorge sous son pull et prend ensuite une tasse du produit promu.

Selon le Jury, la publicité met ainsi en scène un moment de la vie quotidienne où la femme prend du temps pour elle, pour illustrer le slogan « Un petit moment pour soi, ça, ça vaut bien un Cécémel ».

Le Jury est d’avis que le geste de la femme qui enlève son soutien n’est pas choquant ou provocant mais qu’il tend simplement à montrer qu’elle se met à l’aise pour regarder la TV et ce, avec une note d’humour avec l’image de la femme qui sourit en voyant que son soutien-gorge a atterri sur son chien.

Le Jury a dès lors estimé que la publicité n’est pas contraire aux Règles du JEP en matière de représentation de la personne.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.