FOX - 24/04/2019

Annonceur: 
FOX
Produit/Service: 
Chicago P.D.
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Culture et éditions
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 24 avril 2019
Description de la publicité

Le spot montre au début les protagonistes de la série policière en question et ensuite des images d’action de la série, dont un homme menacé avec un couteau, une course-poursuite et une fusillade.
VO : “Chicago P.D., elke werkdag om kwart voor acht, nieuw bij Fox.”
Texte à l'écran :
“Fox Chicago P.D.
Elke werkdag 19.45
Elke crimineel vreest deze eenheid.”

Motivation de la plainte

La plaignante a communiqué que, comme beaucoup de personnes de sa génération et très vraisemblablement encore beaucoup plus de jeunes et d'enfants, elle regarde les émissions de télévision en différé. Elle est très préoccupée par les images publicitaires agressives pour la série agressive Chicago P.D. sur FOX qu’elle doit d’abord regarder et cela encore et encore. Elle s'étonne que l'on se demande alors pourquoi la société se durcit.

Position de l'annonceur

En ce qui concerne le contenu de la promotion visée par la plainte, l’annonceur a principalement considéré qu’il s’agit d’une promotion d’un programme, dans laquelle seule une représentation factuelle d’un programme de télévision est donnée. Selon lui, cela ne concerne en ce sens pas une publicité et/ou une communication commerciale au sens du Code ICC.
Pour autant que la promotion pourrait être qualifiée de publicité et/ou de communication commerciale, il a considéré que la communication faisant l'objet de la discussion n’est pas contraire au Code ICC.
Là où la plaignante affirme que le contenu de la communication est agressif, il ne s'agit selon l'annonceur que d'une représentation fidèle d'une série policière. De plus, le contenu est très commun pour ce que l'on peut attendre de la promotion d'une série policière : on ne montre pas de sang et il n'y a pas d'images qui puissent réellement être perçues comme choquantes. Comme il ne s’agit que de la représentation d’un programme, on ne peut pas non plus affirmer selon l’annonceur qu’il souhaite encourager des comportements violents avec cette communication vu qu’il est clair pour le consommateur qu’il s’agit de la promotion d’un programme télévisé qu'il est certainement libre de diffuser d'un point de vue du droit des médias.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot en question et de la plainte qui le concerne.

Il a noté que le spot a été diffusé contre paiement pour la promotion de l’offre des programmes de Fox et confirme tout d’abord, pour autant que nécessaire, qu’il s’agit ici de contenu publicitaire dont l’examen fait partie de son domaine de compétence.

En ce qui concerne ensuite le contenu du spot, le Jury a constaté que la publicité se limite à montrer une sélection d’extraits de la série policière promue Chicago P.D. et de donner ainsi de l’information concernant le genre de la série.

Le Jury est d’avis que les images utilisées visent ainsi à constituer une représentation fidèle de la série, sans pour autant être exagérément violentes.

Le Jury a estimé que cette publicité n’est pas de nature à choquer le consommateur moyen et ne témoigne donc pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale ou professionnelle de la part de l’annonceur.

Il a également estimé que cette publicité n’est pas de nature à porter préjudice à des enfants ou à des jeunes sur le plan moral ou mental.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a dès lors estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.