FLYER.BE - 03/09/2014

Annonceur: 
FLYER.BE
Produit/Service: 
Friday Deals
Média: 
Internet
E-mailing
Critères d'examen: 
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Mercredi, 3 septembre 2014
Description de la publicité

L’emailing présente les ‘Friday Deals’ avec le texte « Chaque vendredi un deal gigantesque » et l’image d’une femme en surpoids couchée sur le ventre, avec un maillot et des oreilles de lapin sur la tête.

Motivation de la plainte

Pour symboliser une offre "gigantesque", l'annonceur ne trouve rien de mieux que de ridiculiser une femme en surpoids (le regard que celle-ci affiche d'ailleurs laisse à penser qu'elle n'est pas franchement heureuse de poser dans ce costume de bunny ridicule). Moquerie inutile, gratuite et raciste envers les rondes, qui ont déjà suffisamment de mal à s'assumer.

Position de l'annonceur

Avec cette campagne, l’annonceur veut attirer l’attention et inciter les clients et prospects à participer à son action « Friday Deals ». Il promeut chaque semaine un deal gigantesque, une grande réduction par semaine sur un des produits de sa gamme.

Il existe effectivement un lien entre l’image choisie et le deal gigantesque que l’annonceur promeut chaque semaine, mais l’accent de ce lien est mis sur l’aspect festif qui est reflété. L’image est une image existante, achetée à la banque d’images renommée Fotolia.com, qui a subi quelques retouches pour l’adapter à la campagne. L’accent est mis sur un ‘clin d’œil’. L’aspect festif est symbolisé par une dame avec des formes rondes mais pour le reste il n’y a pas d’autres allusions qui sont faites.

Il utilise régulièrement l’humour dans ses campagnes et jamais d’une manière indécente ou raciste. Est-ce que l’utilisation de Miss Belgique avec ses formes parfaites est alors aussi indécente ? Le fait qu’une femme avec des formes rondes soit représentée pour exprimer le sentiment festif envisagé ne peut en soi quand même pas être considéré comme indécent.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que l’emailing présente les ‘Friday Deals’ avec le texte « Chaque vendredi un deal gigantesque » et l’image d’une femme en surpoids couchée sur le ventre, avec un maillot et des oreilles de lapin sur la tête.

Le Jury est d’avis qu’il est déplacé d’utiliser cette image de la femme pour faire passer un message commercial relatif à un produit qui ne présente aucun lien direct avec le corps de la femme.

Le Jury a estimé que l’image utilisée manque de respect envers la personne humaine et que la publicité est ainsi de nature à porter atteinte à la dignité de la personne humaine, ce qui est contraire à l’article 4, alinéa 1 du code de la Chambre de Commerce Internationale et au point 3 des Règles en matière de représentation de la personne.

Ensuite, le Jury a attiré l’attention de l’annonceur sur le fait que le recours à l’humour ne supprime pas la responsabilité éthique de l’auteur du message. Les Règles en matière d’humour en publicité stipulent notamment que l’humour ne peut conduire à dénigrer une personne ou un groupe de personnes.

Le Jury a dès lors demandé à l’annonceur de modifier la publicité et à défaut de ne plus la diffuser.

Suite

L’annonceur a confirmé la modification de la publicité.