FIRST TELL - 25/07/2003

Annonceur: 
FIRST TELL
Produit/Service: 
Phonecafé
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Légalité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Vendredi, 25 juillet 2003
Description de la publicité

Dans un spot radio pour un service de rencontre par téléphone on entend une conversation entre filles :
X : “Voyons jusqu'où ils vont pour nous mériter”.
Y : “Jusqu'au bout du monde ils disent”.
X : “Oui, c'est facile, le challenge c'est changer les habitudes”.
Y : “Explique”.
X : “C'est simple. Le n° du Phonecafé a changé”.
Y : “Ah, pour les filles aussi ?”
X : “Non, seulement pour ces messieurs”.
X : “J'espère qu'ils le noteront bien. J'aimerais pas me retrouver qu'avec des filles, moi”.
Y : “Et moi alors”.
Voix masculine : “Pour faire des rencontres, les filles appellent le Phonecafé au 02/227.12.66 au tarif normal et c'est nouveau, les garçons appellent le 0903 92 123”.
Voix féminine : “un euro douze la minute”.

Motivation de la plainte

L'indication du tarif est inaudible en raison de sa vitesse et de sa faible intensité, ce qui détourne la loi.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir qu'il remplacera le spot radio par une nouvelle version et qu'il veillera à ce que le tarif soit clairement mentionné.

Décision du Jury

Le Jury a recommandé à l'annonceur sur base des art. 3 et 5 du code CCI et de l'art. 5 du code d'éthique de la publicité (CSA) de modifier le spot en question en mentionnant clairement le tarif afin d'éviter tout risque d'équivoque ou de mauvaise interprétation.

Suite

L'annonceur a communiqué la version modifiée du spot.