FIAT - 16/01/2007

Annonceur: 
FIAT
Produit/Service: 
Fiat Scudo
Média: 
Affichage
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Autres
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Véhicules à moteur et accessoires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 16 janvier 2007
Description de la publicité

Une annonce montre sur un fond rouge 2 camionnettes de la marque qui sont garées dans des emplacements prévus à cet effet, devant une ligne en damier. Texte : « Nouveau Fiat Scudo. Chaque travail devient un Grand Prix. A partir de € 13.730*. En 1ère Mondiale au Palais 3 ».

Motivation de la plainte

Cette publicité est irresponsable. D'innombrables accidents de la route sont dus à la vitesse et dans cette publicité on assimile chaque trajet en Fiat Scudo à un Grand Prix. Les véhicules utilitaires et plus particulièrement les camionnettes respectent trop rarement les limitations de vitesse, alors il est inapproprié d'en rajouter une couche via ce genre de campagne. Il est en effet plus que nécessaire de conscientiser les gens à une conduite responsable, respectueuse et modérée.
 

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir qu'il s'agit d'une campagne internationale déclinée dans de nombreux pays européens et qui s'inscrit dans le cadre du lancement d'un nouveau véhicule utilitaire de la gamme FIAT, le Scudo. Cette campagne est un clin d'œil à l'historique de la marque Fiat et les liens étroits qu'elle entretient avec une autre marque prestigieuse du groupe, la marque Ferrari. Il a toutefois souligné que l'affiche met en avant un véhicule utilitaire et sa déclinaison en transport de personnes (logo ‘fiat véhicules utilitaires est suffisamment explicite à ce sujet) et non une voiture de sport ou une marque sportive. Le headline de l'affiche met en avant l'excellence dans le travail et non la recherche de la vitesse ou de la performance routière. L'annonceur a également précisé que cette affiche s'inscrit dans un plan de communication beaucoup plus large puisqu'elle sera déclinée prochainement dans de nombreux pays européens, notamment en presse magazine avec utilisation de la notoriété du pilote Michael Schumacher. On le voit notamment descendre de l'arrière du fourgon de ce Scudo au volant… d'une tondeuse à gazon. Il a souligné que l'idée de promouvoir la vitesse n'est absolument pas le but recherché. Cette campagne se veut être un simple clin d'œil publicitaire humoristique, destinée à ne pas passer inaperçue en cette période de salon où tous les constructeurs automobiles sont en forte communication grand public. Enfin il assure de sa parfaite bonne foi dans la réalisation de cette campagne et que Fiat a toujours veillé à donner priorité à la sécurité routière.

Décision du Jury

Le Jury est d'avis que cette publicité n'argumente pas sur la vitesse et ne suggère pas son attrait. Le visuel montre des véhicules utilitaires qui sont garés sans conducteur. Ces véhicules ne sont donc pas représentés de manière telle que la publicité en question puissent être perçue par le consommateur moyen comme une incitation à la vitesse. Par ailleurs, le Jury est d'avis que le terme « Grand Prix » associé au terme « travail » dans le headline est susceptible d'être interprété de différentes façons telles que l'excellence dans le travail, le succès dans le travail, le challenge dans le travail,… Selon le Jury, le terme « Grand Prix », de même que la couleur de fond (rouge) et le damier renvoient aux qualités de la marque et non à la vitesse.

Eu égard à ce qui précède et à défaut d'infractions aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.