ETHIAS - 01/08/2014

Annonceur: 
ETHIAS
Produit/Service: 
Assurances
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Finance et assurances
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Vendredi, 1 août 2014
Description de la publicité

Spot vidéo:
Homme 1: « Ethias, bonjour. »
Homme 2: « Oui, bonjour monsieur. Je viens d’avoir un accident de voiture. Dites-moi, la franchise est la même peu importe l’accident ? »
Homme 1: « Mais chez Ethias, toutes les omniums sont sans franchise Monsieur. »
Homme 2: « Aah. »
Homme 1: « A quel endroit êtes-vous ? »
Homme 2: « Vous ne pouvez pas me rater. Je suis au milieu de la grande place. »
VO: « Relax, en cas d’accident Ethias s’occupe de tout et vous ne payez pas de franchise. Recevez votre devis gratuit en quelques clics. Conditions sur ethias.be. Ethias, les efficassureurs. »

Texte à l’écran pendant l’animation: « Nos omniums sont sans franchise. » puis: « Votre devis en quelques clics. ».
Ecran final: « Nos omniums sont sans franchise. Offre soumise à conditions. Ethias, les efficassureurs. 0800 23 777. Ethias.be. ».

Motivation de la plainte

Le plaignant a une omnium chez l’annonceur et doit payer une franchise de 450 euro. Selon lui, la publicité est donc trompeuse et pas correcte.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué qu’en principe ses assurances auto pour les particuliers ne se voient pas appliquer de franchise pour autant cependant que les deux conditions suivantes soient remplies:
- la réparation de la voiture doit s’effectuer dans un de ses 2200 garages agréés;
- le conducteur doit avoir au moins 30 ans.

Il n’a d’ailleurs pas manqué de mentionner de manière explicite dans toute sa campagne que cette offre est soumise à conditions. Son message publicitaire n’est donc pas mensonger.

Il est cependant vrai que certaines polices peuvent prévoir l’application d’une franchise soit parce que l’assuré a souhaité réduire le montant de sa prime soit parce que celui-ci est à l’origine de nombreux sinistres en tort.

Dans ces cas (différents de ceux mentionnés dans la campagne publicitaire), l’assuré a de toute façon toujours marqué son accord pour l’application de cette franchise. Malgré ces situations, l’annonceur tient tout de même à souligner que 90% de ses clients n’ont pas de franchise sur leur contrat d’assurance auto. Le nombre d’assurés avec une franchise représente donc un pourcentage limité.

La campagne publicitaire vise donc bien une situation réelle et ne peut être jugée trompeuse.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du banner qui mentionnait, sans aucune réserve, « Relax, nos omniums sont sans franchise » et du spot publicitaire dans lequel on entend « Mais chez Ethias, toutes les omniums sont sans franchise Monsieur » et ensuite « vous ne payez pas de franchise ».

Le Jury a constaté que le spot renvoie au site de l’assureur pour les conditions, site sur lequel on trouve la première et ensuite la seconde condition, à savoir que la réparation doit être effectuée dans un des 2.200 garages agréés et que l’assuré doit être âgé de plus de 30 ans.

Le Jury est d’avis que le banner, qui ne renvoie pas à ces conditions, peut être considéré comme trompeur en omettant cette information substantielle.

Le Jury a estimé que, en affirmant de manière absolue que toutes les omniums sont sans franchise, alors que des conditions y sont liées, le spot est de nature à induire le consommateur en erreur.

Eu égard à ce qui précède et sur base des articles VI. 97 et 99 du Code de droit économique, le Jury a demandé à l’annonceur de modifier la publicité et à défaut de ne plus la diffuser.

Suite

L’annonceur a confirmé que la campagne est terminée et qu’il modifiera sa publicité en cas de nouvelle campagne.