ENECO - 29/05/2019

Annonceur: 
ENECO
Produit/Service: 
Energie Verte
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Autres
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Energie et combustibles
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 29 mai 2019
Description de la publicité

Un post Facebook sponsorisé mentionne le logo et le nom de l’annonceur et le texte « Le 26 mai, c’est le jour J ! Vous ne savez pas encore pour qui vous allez voter ? Nous pouvons vous aider. Faites le Test électoral et comparez vos opinions. ». 
En dessous, dans un cadre bleu, « Faites le Test électoral » avec une case à cocher.  
En dessous du cadre, « eneco-testelectoral.be », « Comparez vos opinions » et « Faites le Test électoral ! » puis un bouton « En savoir plus ». 

Un post Instagram sponsorisé mentionne le logo et le nom de l’annonceur.  
En dessous, dans un cadre bleu, « Faites le Test électoral » avec une case à cocher et des pancartes avec les mentions suivantes : « 26 mai 2019 » et 
« Choisissez-vous l’énergie verte ? ». 
Ensuite un bouton « En savoir plus ». 

Motivation de la plainte

La plaignante a communiqué que la publicité se présente comme un test électoral pour vous aider dans votre choix pour les élections mais qu’il n’en est rien. A la fin, on propose les services de l’annonceur. Toutes les questions du questionnaire vont dans le sens et les intérêts de l’annonceur et pour la plaignante, il s’agit de tromperie dans le terme même de « test ». 

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué qu’il ne comprend pas vraiment la plainte. Il suppose que la plaignante pensait que c’était un test électoral pour une élection politique. Selon lui, il a clairement mentionné « Eneco » et a ajouté des pancartes avec des slogans concernant l’énergie. Il a ajouté que c’est une campagne ludique pendant la période des élections et qu’il n’y a pas de confusion ou de déception possible selon lui.  

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le post sponsorisé mis en cause par la plaignante contient le logo et le nom de l’annonceur, fournisseur d’énergie, et est d’avis que le consommateur moyen a ainsi l’attention suffisamment attirée sur le fait qu’il s’agit d’un message publicitaire provenant de cet annonceur, malgré le fait que celui-ci propose de participer à un « test électoral » pendant la période des élections. 

Le Jury a dès lors estimé que le post en question est présenté de manière telle que son caractère publicitaire apparaît instantanément et que l’identité de l’annonceur est apparente. 

Il a donc estimé que le message publicitaire n’est pas de nature à induire le consommateur moyen en erreur sur ce point. 

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.  

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.