EMONTSPOOL MICHEROUX - 18/05/2000

Annonceur: 
EMONTSPOOL MICHEROUX
Produit/Service: 
Portes ouvertes Opel
Média: 
Journal gratuit (toutes boîtes)
Critères d'examen: 
Véracité
Légalité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Véhicules à moteur et accessoires
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Jeudi, 18 mai 2000
Description de la publicité

Les annonces montrent, sous le titre « Chers concurrents, voici de quoi supporter les offres ci-dessous (avec image d'une pilule) », 4 modèles de la marque avec le montant à payer par mois. Une des deux annonces mentionne pour chaque modèle aussi : le prix net, l'acompte, le nombre de mensualités, le prix de rachat, le TAEG, le prix total à tempérament.

Motivation de la plainte

La publicité est considérée comme incomplète : les caractéristiques des modèles présentés ne sont pas mentionnées (essence, diesel, 4-portes, métallisé…) et la deuxième annonce ne contient pas les mentions supplémentaires concernant le prix et le paiement à tempérament.

Position de l'annonceur

Suite à la demande d'explication du Jury, l'annonceur a fait savoir que l'annonce de Emontspool Eupen ne contient pas les mentions légales relatives au crédit à la consommation parce que l'agent de publicité responsable a omis de les reproduire alors qu'elles sont cependant correctement mentionnées dans toutes les publicités nationales Opel, ainsi que dans l'annonce de Emontspool Micheroux. Concernant la remarque que le modèle offert n'est pas suffisamment spécifié, il a fait valoir que chaque concessionnaire est en possession d'un catalogue où les différents modèles Opel sont extensivement détaillés.

Décision du Jury

Le Jury a recommandé à l'annonceur de prendre toutes les mesures nécessaires vis-à-vis des concessionnaires afin d'éviter des omissions dans la publicité à l'avenir. Par ailleurs, il a estimé que la publicité doit mentionner les caractéristiques essentielles de chaque modèle offert, à défaut de quoi l'offre faite dans la publicité n'est pas assez claire et risque d'induire en erreur. Il a dès lors recommandé d'insérer l'information nécessaire dans la publicité.

Suite

L'annonceur a fait savoir qu'il a pris les mesures nécessaires vis-à-vis de ses concessionnaires et a assuré que dans les futures offres publicitaires les modèles seront plus clairement spécifiés. Après avoir examiné l'annonce modifiée, le Jury a estimé n'avoir plus de remarques à formuler.