DOUWE EGBERTS - 24/10/2017

Annonceur: 
DOUWE EGBERTS
Produit/Service: 
Capsules en aluminium
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Boissons
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 24 octobre 2017
Description de la publicité

Le spot montre des parents qui aménagent la chambre de leur garçon. Celui-ci apporte une caisse dans sa chambre puis en ressort. À un moment, les parents entendent un bruit et se précipitent en bas. Ils s’arrêtent à la porte de la cuisine et observent en souriant leur garçon qui est monté sur quelques livres pour préparer un plateau avec deux cafés.
VO: « On se sent tout de suite chez soi, avec les nouvelles capsules en aluminium de Douwe Egberts. »
Texte sur l’écran final : « Ici, il y a du Douwe Egberts dans l’air ».

Motivation de la plainte

Le plaignant a communiqué que si un enfant imite cette publicité chez lui pour faire plaisir à ses parents, la pile de livres risque de s’écrouler et le café bouillant de se renverser sur l’enfant.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que, dans ses publicités, le message sous-jacent selon lequel la marque rapproche les personnes avec une tasse de café, est toujours central. C’est un moment symbolique de chaleur et d’attention pour chacun. Dans la publicité en question également, avec le choix d’une scène en famille, avec un enfant, ce message émotionnel est central.

L’annonceur a ensuite communiqué que la plainte vise le fait qu’un enfant prépare du café sur une pile de livres. Ce n’était pas son intention de choquer quelqu’un et il a donc été étonné par la plainte, entre autres parce que :

- il ne s’agit pas d’un élément central de l’histoire mais plutôt d’une donnée secondaire ;
- il s’agit d’une partie d’une scène, qui apparaît environ 2 secondes à l’écran ;
- ça n’incite certainement personne à empiler des livres pour faire du café (l’empilement des livres n’est pas montré vu que ce n’est pas pertinent pour la construction de l’histoire).

De plus, la publicité de l’annonceur ne cible pas du tout les enfants. Il a acheté son espace média pour les personnes de plus de 25 ans.

Il a enfin souligné qu’il s’agit d’une publicité pour des capsules de café, où le café n'atteint jamais une température d'ébullition. Au contraire, quand ce café est servi, il est à température pour une consommation immédiate et la notion de café brûlant n’est donc pas correcte.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot TV montre des parents qui aménagent la chambre de leur garçon et celui-ci qui leur prépare un café. Le Jury a noté que la scène en question est utilisée pour illustrer le slogan « Ici, il y a du Douwe Egberts dans l’air » et refléter le sentiment qu’on se sent tout de suite chez soi grâce au produit en question.

Le Jury est d’avis que le fait que le garçon ait dû monter sur quelques livres pour atteindre la machine à café et préparer un plateau avec deux tasses n’est pas un élément proéminent du spot en question et n’est pas présenté comme un exemple à suivre.

Le Jury est également d’avis que le spot TV, compte tenu de son atmosphère générale, a pour but de mettre en avant un moment chaleureux et de plaisir partagé et ne sera pas perçu par le consommateur moyen comme la mise en scène d’un acte à risque.

Le Jury a dès lors estimé que ce spot n’est pas de nature à inciter à un comportement potentiellement dangereux.

Compte tenu de ce qui précède, il a également estimé que cette publicité ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Suite

À défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.