D'IETEREN - 10/01/2018

Annonceur: 
D'IETEREN
Produit/Service: 
Volkswagen
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Véhicules à moteur et accessoires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 10 janvier 2018
Description de la publicité

Les spots radio se déroulent ainsi :

1: “Het meisje niet gezien dat oversteekt? (signal d’avertissement + bruit d’une voiture qui freine) Je Volkswagen remt voor jou.”

2: “Stress bij het parkeren? (signal d’avertissement) Je Volkswagen parkeert voor jou.”

3: “Laat je nooit meer verrassen. (signal d’avertissement) Dankzij de dodehoeksensor van je Volkswagen.”

Motivation de la plainte

Selon la plaignante, il y a un son très réaliste dans les spots radio, ce qui mène à penser que sa propre voiture diffuse un message d'erreur lorsqu'on l'entend à la radio en conduisant. Elle trouve cela incroyablement saisissant : on regarde directement le tableau de bord et on ne prête pas attention à la circulation pendant une fraction de seconde.

Position de l'annonceur

L'annonceur a communiqué que la sécurité routière est sa principale préoccupation. C'est précisément pour cette raison qu'il investit constamment dans les nouvelles technologies qui rendent la conduite plus sûre et ses spots radio traitent de ces technologies. Bien sûr, il veut faire la démonstration de ces technologies de la manière la plus claire possible et cela inclut le son qui les accompagne.

Il regrette que son spot ait désorienté l'auditeur, d’autant plus qu'il a consciemment pris soin de ne pas débuter le spot avec le son correspondant mais avec une voix qui décrit la situation. Le son l’accompagne pour montrer la réaction d'une Volkswagen dans cette situation.

Des démonstrations auditives similaires ont souvent été utilisées dans des spots radio et cela n'a jamais entraîné de confusion ou de problèmes. De plus, il y a beaucoup d'autres spots qui contiennent des sons distrayants ou non dans la circulation : klaxons, bruits de dérapage et de freinage, enfants bruyants sur la banquette arrière, etc. Ils n'ont jamais entraîné non plus de problèmes ou d'accidents.

L'annonceur a souligné qu'il ne veut pas distraire les gens, au contraire. Il est convaincu qu'avec ces spots radio, il met non seulement ses technologies en avant mais fait aussi réfléchir les gens sur le fait qu'ils sont attentifs ou non en conduisant.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance des spots radio en question et de la plainte qui les concerne.

Il a constaté que les spots commencent toujours par un commentaire faisant référence à une situation potentiellement problématique dans la circulation, après quoi le son du système de sécurité de l'annonceur retentit.

Le Jury est d’avis qu'il est ainsi suffisamment clair qu'il s'agit d'un message publicitaire et que les sons utilisés, pas exagérément forts ou frappants, ne sont pas de nature en l’occurrence à distraire le consommateur moyen.

Le Jury a dès lors estimé que les spots ne témoignent pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l'annonceur sur ce point.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.