D'IETEREN - 06/06/2002

Annonceur: 
D'IETEREN
Produit/Service: 
Bora Tdi
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Environnement
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Véhicules à moteur et accessoires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Jeudi, 6 juin 2002
Description de la publicité

Un spot TV pour la Volkswagen Bora TDI montre un parking en sous-sol où un surveillant avec une lampe de poche et un chien de garde muselé fait son tour. Le chien commence soudain à gémir de peur après quoi une Bora TDI noire apparait à l'écran. Texte en voix-off : « La Bora TDI 130 CV. Echappée de chez Volkswagen. En ce moment Festival TDI chez Volkswagen ».

Motivation de la plainte

Le message dont l'ensemble renforce le sentiment d'insécurité laisse sous-entendre que pour des raisons de sécurité, il faut disposer d'un véhicule agressif qui assure la domination, ce qui est contraire aux messages de sécurité routière (courtoisie, respect de l'autre) : la race du chien symbolise la puissance, l'agressivité et pour affirmer son autorité, la couleur noire du véhicule symbolise la dominance et le terme « échappée » se réfère au danger. En exprimant la puissance du véhicule qui doit être utilisée (vitesse, accélérations, etc.), ce message va aussi à l'encontre du développement et de la mobilité durables qui doivent permettre de respecter les autres usages de la route et de minimiser les effets sur l'environnement.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir que l'objectif de la communication qui n'incite en aucune manière à une conduite dangereuse ou à la vitesse, est de souligner la forte personnalité et le caractère racé du modèle présenté.
Il a souligné que par rapport à d'autres modèles, la puissance de ce type de voiture était raisonnable, la technologie utilisée étant parmi les plus propres et les plus économiques.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le message ne comporte aucune référence ou incitation à un comportement qui serait contraire à la sécurité routière ou induirait une conduite qui serait en opposition avec un usage « en bon père de famille », respectueux des autres usagers de la route, ou qui porterait davantage préjudice à l'environnement que ne l'implique l'usage normal du produit. A défaut d'infraction aux codes ou dispositions légales applicables, compte tenu du modèle représenté (un break) ainsi que du caractère humoristique du message et de l'interprétation subjective et donc personnelle qui peut être donnée à certains de ses éléments (symbolique des couleurs ou sens attribué à certains mots), le Jury a dès lors estimé n'avoir pas de remarque à formuler.