DEXIA BANQUE - 09/07/2003

Annonceur: 
DEXIA BANQUE
Produit/Service: 
Investissements
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Décence et bon goût
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Finance et assurances
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 9 juillet 2003
Description de la publicité

Dans un spot radio on entend une voix masculine qui dit : « Je suis poissonnier depuis 20 ans. Je me lève à 4 heures pour essayer de trouver le meilleur poisson. Avec tout ça forcément je ne vois pas beaucoup mes enfants. Alors vous voyez, malgré tous ces sacrifices vous savez ce que le premier client me demande systématiquement ? » Voix féminine :
« Dites votre poisson là, il est frais? » Voix masculine : « Alors là moi j'aimerais bien lui répondre : mais non il est pourri comme les dents de ton chien. Vieille morue. Mais évidemment je me contente de : Bien bien sûr , il est tout frais de ce matin ». Voix masculine avec un sifflement joyeux comme bruit de fond : « Gagner votre argent vous demande assez d'efforts. Alors investissez-le en toute sécurité. Investissez via Dexia Banque ».

Motivation de la plainte

Cette publicité ne reflète pas un comportement socialement acceptable et témoigne d'une grande hypocrisie. L'expression aussi directe d'insultes et la glorification de comportements injurieux sont choquantes.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir qu'il n'avait pas la volonté de faire la glorification de comportements injurieux, mais que l'objectif de ce spot est de mettre en évidence le fait que gagner de l'argent exige souvent pas mal d'efforts et qu'il a cherché à l'illustrer de manière humoristique.

Décision du Jury

Le Jury a estimé qu'il y avait lieu de considérer le caractère manifestement humoristique du message qui se réfère à une réalité humaine que chacun est en droit d'apprécier selon ses critères propres. L'insulte exprimée avec virulence n'est que le reflet d'une pensée – et non d'un comportement – qui ne lui paraît pas pouvoir être perçue comme une approbation ou une incitation à des comportements injurieux. A défaut d'infractions aux règles légales ou autodisciplinaires, il a dès lors estimé n'avoir pas de remarque à formuler.