DE BLAUWE VOGEL - 07/03/2017

Annonceur: 
DE BLAUWE VOGEL
Produit/Service: 
Voyages
Média: 
Magazine
Critères d'examen: 
Décence et bon goût
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Tourisme, transport
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 7 mars 2017
Description de la publicité

L’annonce pour un voyage à Ténérife montre une femme en bikini sur la plage. Elle est assise, penchée en arrière pour bronzer.

Motivation de la plainte

Le plaignant trouve la publicité vraiment choquante dans le sens où les femmes sont à nouveau considérées comme des objets sexuels/de désir. Cela le rend malade.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que cette photo d’une dame en train de profiter du soleil sur la plage a été prise à Ténérife. Il se demande pourquoi cela ne serait plus autorisé. On peut être pudique mais il n’est pas nécessaire d’exagérer selon lui.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que l’annonce pour un voyage à Ténérife montre une femme en bikini sur la plage, assise penchée en arrière pour bronzer.

Le Jury est tout d’abord d’avis que l’image en question a un lien avec le voyage pour lequel la publicité est faite.

Compte tenu du contexte social actuel, le Jury a estimé que cette image n’est ni choquante ni indécente. Selon le Jury, l’annonce ne témoigne pas non plus d’un manque de respect pour la dignité de la femme et elle n’est pas de nature à apparaître comme dénigrante à l’égard des femmes.

Le Jury a dès lors estimé que l’annonce n’est pas contraire aux Règles du JEP en matière de représentation de la personne.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.