CRIOC - 26/09/2006

Annonceur: 
CRIOC
Produit/Service: 
CelBel
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Décence et bon goût
Initiative: 
Jury
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Avis de réserve
Date de clôture: 
Mardi, 26 septembre 2006
Description de la publicité

Un banner montre un téléphone mobile avec sur l'écran le message suivant « Plus de crédits : appelle moi ».
Le texte suivant apparaît ensuite : « Enervant non ? CelBel. Appelle tes potes gratos jusqu'à tes 21 ans !! ».

Ce banner est lié au site CelBel (www.click2win.be) où se trouve un formulaire d'inscription. Après inscription, une communication apparaît selon laquelle CelBel n'existe pas. Elle est suivie par un message de sensibilisation tendant à prévenir des dangers de l'Internet et renvoyant au site web www.web4me.be.

Motivation de la plainte

Conformité aux principes de base en matière d'éthique publicitaire ?

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait savoir que CelBel n'est pas une campagne publicitaire, mais se situe dans le cadre d'une action publique dont le but est informatif et éducatif et que l'objectif de cette campagne de sensibilisation sert l'intérêt général.

Décision du Jury

Le Jury a fait savoir à l'annonceur qu'il est également compétent en matière de publicité non commerciale.

Le Jury a ensuite examiné les banners et a constaté que ceux-ci sont d'abord présentés comme étant un message de nature commerciale pour ensuite s'avérer être une campagne de sensibilisation.

Le Jury est d'avis qu'en faisant usage de techniques commerciales pour cibler les jeunes consommateurs, le CRIOC doit, à l'instar des autres annonceurs, respecter les règles en matière d'éthique publicitaire. Il a souligné que l'objectif consistant à promouvoir la protection des consommateurs ne permet pas de ne pas respecter ces règles.

Le Jury a constaté que le message initial de cette campagne n'est pas véridique et abuse par conséquence de la confiance du consommateur. Le Jury est d'avis que cela ne témoigne pas, dans le chef du CRIOC, de bon goût et il a donc estimé devoir formuler un avis de réserve conformément à l'art. 4 de son règlement.