COMMUNE LA PANNE - 15/05/2018

Annonceur: 
COMMUNE LA PANNE
Produit/Service: 
Tourisme La Panne
Média: 
Magazine
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Tourisme, transport
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mardi, 15 mai 2018
Description de la publicité

L’annonce dans le magazine in-flight contient une photo de deux femmes souriantes en bikini, couchées sur le ventre sur la plage, avec le slogan “Discover the hottest beach of the Flemish coast!”.
En dessous, le logo de l’annonceur et les coordonnées de son service touristique.

Motivation de la plainte

Selon le plaignant, montrer de très jeunes filles en bikini pour promouvoir le tourisme communal est déjà limite.
En outre, le jeu de mot "hottest beaches" (les plages les plus chaudes) avec "hottest bitches" (les salopes les plus chaudes) à même consonnance, à destination d'un public international et donc majoritairement peu ou prou anglophone et donc comprenant le "jeu de mot", est dégradant pour les mannequins sur la photo et la gent féminine en général.

Position de l'annonceur

L'annonceur a communiqué que l’image de la campagne a déjà été utilisée auparavant, notamment sur les trams de la côte sur tout le littoral, sans une seule plainte et avec de nombreux commentaires positifs.
La majorité du public de la compagnie aérienne concernée connaît suffisamment l’anglais – l’anglais a justement été choisi en fonction de l'environnement – pour qu’il n’y ait pas de connotations erronées. La confusion linguistique suggérée lui semble être entièrement due au plaignant et suggère une mauvaise volonté. De plus, il souligne que l'annonce mentionne le mot « beach » au singulier et on peut donc difficilement considérer qu’elle se réfère à « bitches » au pluriel.
Les dames sur la photo sont des femmes adultes de 18 ans et plus et connaissent ces images. La plage est l'une des plus grandes attractions touristiques de l'annonceur et il ne peut que se réjouir qu'il puisse attirer beaucoup de jeunes (le groupe cible 18-25 ans et par extension jusqu’à 35 ans est une cible explicite).
La référence à « hottest beach » doit de plus être davantage liée à l'atmosphère climatique : la plage de La Panne est en effet la plage la plus ensoleillée de la côte vu qu’il a été prouvé à maintes reprises que la côte ouest a le plus d'heures d'ensoleillement de tout le pays.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que l’annonce montre deux femmes souriantes en bikini, couchées sur le ventre sur la plage, avec le slogan “Discover the hottest beach of the Flemish coast!”.

Le Jury est tout d’abord d’avis que l’image en question présente un lien clair avec le service pour lequel la publicité est faite, à savoir le service touristique d’une commune du littoral.

Il est également d’avis que le slogan n’est pas de nature à être compris par le consommateur moyen dans le sens que le plaignant lui donne.

Compte tenu du contexte social actuel, le Jury a estimé que cette annonce n’est ni choquante ni indécente. Selon le Jury, l’annonce ne témoigne pas non plus d’un manque de respect pour la dignité de la femme et elle n’est pas de nature à apparaître comme dénigrante à l’égard des femmes.

Le Jury a dès lors estimé que l’annonce n’est pas contraire aux Règles du JEP en matière de représentation de la personne et ne témoigne pas non plus d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ces points.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.