COLRUYT - 15/11/2017

Annonceur: 
COLRUYT
Produit/Service: 
Dreamland Halloween
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Commerce et distribution
Type de décision: 
Avis de réserve
Date de clôture: 
Mercredi, 15 novembre 2017
Description de la publicité

L’annonce avec le titre « Sang pour sang cool » sur le site internet de l’annonceur montre une photo de trois enfants déguisés, autour d’une mini table d’opération sur laquelle est étendu un ours en peluche avec le ventre ouvert d’où sortent du rembourrage blanc et différentes sortes de bonbons (dont des lacets rouges).
A gauche, un garçon déguisé en docteur avec un tablier d’opération bleu, des mains sanglantes et un front ensanglanté et à hauteur du ventre, des intestins rouges dessinés qui font partie du déguisement. A droite, une fillette déguisée en sorcière qui fait une piqure à l’ours en peluche. Derrière, un garçon déguisé avec un masque de tête de mort et un costume noir sur lequel est dessiné une partie de squelette (côtes), une ceinture rouge et un grand et haut chapeau noir, qui tient une perfusion avec un liquide rouge.

Motivation de la plainte

Le plaignant considère que ce n’est pas une bonne publicité pour un site internet de jouets pour enfants. Selon lui, la publicité contient de la violence.

Position de l'annonceur

L'annonceur est d'avis que l'image ne montre pas de violence (comme par exemple frapper, se battre, tuer, ...) ni d'objets de violence (comme par exemple un couteau, une hache, un pistolet, ...). Il s’agit d’une opération avec des éléments et des personnages effrayants sur une image pour promouvoir son assortiment d'Halloween. La photo montre trois enfants vêtus d'un costume qui fait partie de cet assortiment.

Le thème d’Halloween est centré sur le fait d’avoir peur et de susciter certaines angoisses d'une manière amusante. C’est ce que l'annonceur a tenté d'approcher avec cette image. Selon lui, l'utilisation de l'ours en peluche en tant que patient souligne le caractère fictif et ludique de l'opération. Le rembourrage du ventre composé de différents bonbons met encore plus l'accent là-dessus et fait aussi le lien avec la tradition d'Halloween, à savoir sonner de porte à porte pour demander des bonbons tout en faisant peur à la famille, aux amis et aux voisins de manière innocente dans une tenue effrayante.

En aucun cas l'annonceur n'a utilisé cette publicité pour dépeindre la violence sous quelque forme que ce soit, ni pour inciter à commettre des actes de violence. Halloween n’est pas là pour ça, la publicité encore moins. Au contraire, la photo montre un médecin qui, avec l'aide de deux personnes, opère un ours en peluche et fournit ainsi de bons soins en cas de besoin.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de l'annonce à l’occasion d’Halloween sur le site internet de l'annonceur, qui montre une photo de trois enfants déguisés autour d'une mini table d’opération sur laquelle est étendu un ours en peluche, avec la mention « Sang pour sang cool ».

Il a également noté que les enfants sont représentés dans des costumes qui font partie de l’assortiment d’Halloween de l’annonceur, dont on fait la promotion.

Le Jury a souligné que la fête d'Halloween joue traditionnellement sur les sentiments de peur et que l'annonceur est libre d'aborder ce thème dans sa publicité.

Il est également d’avis que la publicité reste suffisamment clairement dans le thème d'Halloween et n’incite pas à un comportement violent ou autrement répréhensible.

Néanmoins, le Jury est d’avis que surtout l'image du garçon déguisé en médecin - avec un tablier d’opération bleu, des mains sanglantes et un front ensanglanté et avec la main au-dessus du ventre ouvert de l'ours en peluche dont il sort non seulement du rembourrage blanc mais aussi des fils rouges (des bonbons en fait) - risque d’apparaître comme choquante pour les jeunes enfants.

Il est donc d’avis que cette publicité peut provoquer des réactions négatives auprès d’une partie du public. Il a dès lors estimé devoir formuler un avis de réserve conformément à l'article 1 de son Règlement et en appelle à la responsabilité de l’annonceur.

Un avis de réserve implique que l’annonceur est libre concernant la suite qu’il donne à cet avis.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.