CODITEL - 30/11/2006

Annonceur: 
CODITEL
Produit/Service: 
TV numérique
Média: 
Affichage
Critères d'examen: 
Véracité
Légalité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Appareils électrique, radio, TV
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Jeudi, 30 novembre 2006
Description de la publicité

- Une affiche 1 montre les visages souriants d'un homme et d'une femme.
A côté, figure le texte suivant : « Surfer, téléphoner, regarder la TV numérique en même temps sans perdre en qualité, c'est possible ! Profitez-en avant le 31 mars 2006 ! Internet Haut Débit 1 Mbps (1) Pour seulement 22,90 € par mois. 2 mois gratuits. Internet ultra rapide – Connexion 24h/24n 7j/7 – Pas besoin d'abonnement téléphonique » +
« Téléphoner sans compter, c'est possible ! Pack Ecophone (2) forfait illimité – abonnement compris. Pour seulement 10€ par mois – Tous les appels nationaux illimités* – 24h/24, 7j/7 – Pas besoin d'abonnement téléphonique. Tout le monde peut-il en dire autant ? 02 .226.52.00 www.coditel.be. Coditel ».
Le texte renvoie à une astérisque qui précise : « (1) Prix maximum garanti 14 mois pour toute souscription à l'offre Internet avant le 31/03/2006. Si vous souscrivez au forfait Lightclick, Speedclick ou Megaclick pour 12 mois minimum, vous profitez de deux mois supplémentaires gratuits en début d'abonnement (2+12). Offre réservée aux particuliers ». (2) Prix maximum garanti 14 mois pour toute souscription à un forfait Internet et/ou TV numérique + Pack Ecophone avant le 31/03/2006, au lieu de 15€ par mois. Offre également valable pour les clients Internet et TV numérique de Coditel. Série limitée aux 5.000 premiers clients. Si vous souscrivez au Pack Ecophone pour 12 mois minimum + à un forfait internet et/ou TV numérique de Coditel, vous profitez de deux mois supplémentaires gratuits en début d'abonnement (2+12) sur le forfait internet. Offre réservée aux particuliers ». * Le forfait national illimité comprend tous les appels nationaux de téléphone fixe à fixe, sont exclus de cette offre les appels vers internationale, les mobiles, les numéros Internet ou spéciaux. »

- L'affiche 2 montre à gauche et à droite le visage souriant d'un homme et le visage souriant d'une femme. Au milieu, figure le même texte que dans l'affiche 1 précitée.

- L'affiche 3 montre le visage souriant d'une femme. En-dessous, figure le texte suivant : « Profitez-en avant le 31 mars 2006 ! Téléphoner sans compter, c'est possible ! Pack Ecophone forfait illimité – abonnement compris pour seulement 10€ par mois* - Tous les appels nationaux illimités** - 24h/24n 7j/7 – Pas besoin d'abonnement téléphonique. Tout le monde peut-il en dire autant ? 02 .226.52.00 www.coditel.be. Coditel ».
Le texte renvoie à une astérisque qui précise : « *Prix maximum garanti 14 mois pour toute souscription à l'offre Internet ou TV numérique + Pack Ecophone avant le 31/03/2006, au lieu de 15€ par mois. Offre également valable pour les clients Internet et TV numérique de Coditel. Série limitée aux 5.000 premiers clients. ** L'abonnement national illimité comprend tous les appels nationaux de téléphone fixe à fixe, sont exclus de cette offre les appels internationaux, mobiles, Internet ou spéciaux. Si vous souscrivez au Pack Ecophone pour 12 mois minimum + à un forfait internet et/ou TV numérique de Coditel, vous profitez de deux mois supplémentaires gratuits en début d'abonnement (2+12) sur le forfait internet. Offre réservée aux particuliers ».

- L' affiche 4 montre le visage souriant d'un homme. En-dessous, figure le texte suivant : « Profitez-en avant le 31 mars 2006 ! Surfer, téléphoner, regarder le TV numérique en même temps sans perdre en qualité, c'est possible ! Internet Haut débit 1 Mbps. Pour seulement 22,90€ par mois*. 2 Mois gratuits ** Internet ultra rapide – Connexion 24h/24n 7j/7 – Pas besoin d'abonnement téléphonique. Tout le monde peut-il en dire autant ? 02 .226.52.00 www.coditel.be. Coditel ».
Le texte renvoie à une astérisque qui précise : « * Prix maximum garanti 14 mois pour toute souscription à l'offre Internet avant le 31/03/2006. ** Si vous souscrivez au forfait Light Click pour 12 mois minimum, vous profitez de deux mois supplémentaires gratuits en début d'abonnement (2+12). Offre réservée aux particuliers ».

Motivation de la plainte

Coditel répète les campagnes afin d'attirer de nouveaux clients pour son offre de télévision numérique. Or, il ressort que Coditel est incapable de fournir ses propres clients et de les équiper en décodeurs.

Cette campagne est donc mensongère car Coditel n'est pas en mesure de répondre à la demande de nouveaux clients.

Position de l'annonceur

L'annonceur a expliqué qu'en mars 2006, il a lancé une grande campagne vers ses abonnés ayant pour objectif de les amener de la TV analogique vers la TV numérique. Il a fait valoir qu'il a réalisé cette campagne de bonne foi, mais que les résultats ont dépassé toutes ses attentes : il avait estimé un taux de réponse de 4% (avec une marge de sécurité), mais le taux de réponse réel s'est élevé à 13%, ce qui a entraîné la société vers une rupture de stock momentanée. Il a expliqué que très rapidement il a pris différentes mesures : renforcement du service clients, livraison dans un délai acceptable, aucune relance de communication n'a été faite pour éviter d'accentuer le manque de boîtier numérique, …
Pour les clients qui ont dû attendre cette promotion, Coditel a fait un geste commercial (4 mois de gratuité au lieu de 2 mois) et s'est excusé auprès de ses abonnés. Il a expliqué qu'il a réalisé un équilibre entre nouvelles et anciennes demandes de décodeurs afin de ne pas reproduire les délais sur une base de clients encore plus grande. Il a expliqué qu'il est possible que pour certains clients, les décodeurs livrés soient arrivés plus vite que chez certains clients en attente, mais ce n'est pas la règle. Il a confirmé que son stock de décodeur actuel est désormais amplement suffisant pour ses besoins futurs et qu'il n'y a plus de problème de disponibilité de décodeurs.

Décision du Jury

Le Jury a noté que l'annonceur a pris un certain nombre de mesures afin de faire face à la demande en matière de service numérique. Il en a informé le plaignant et lui a demandé de lui faire savoir si le décodeur en question lui était finalement parvenu. A défaut de réponse de la part du plaignant, le Jury a clôturé ce dossier.