CLEAR CHANNEL ENTERTAINMENT - 29/10/2002

Annonceur: 
CLEAR CHANNEL ENTERTAINMENT
Produit/Service: 
Ilovetechno
Média: 
Affichage
Internet
Critères d'examen: 
Décence et bon goût
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Culture et éditions
Type de décision: 
Avis de réserve
Date de clôture: 
Mardi, 29 octobre 2002
Description de la publicité

Avec comme titre « I love (sous la forme d'un cœur rouge) techno, powered by BASE », l'affiche montre un cœur rouge autour duquel se trouve une couronne d'épines, entouré d'une ligne blanche avec au-dessus des flammes et une auréole. Texte : “United as one, Saturday 9th November 2002, Flanders Expo Gent Belgium”, suivi par l'énumération des artistes, un numéro de téléphone, une adresse du site-web et une énumération des différents sponsors.

Motivation de la plainte

On utilise clairement le symbole du cœur de Jésus , bien connu des chrétiens mais également de tous ceux qui connaissent l'histoire douloureuse de la France. Cette utilisation d'un des plus chers symboles chrétiens à des fins de dérision constitue une atteinte au respect des convictions religieuses.

Position de l'annonceur

L'annonceur a fait valoir qu'il n'avait absolument pas l'intention d'offenser la communauté chrétienne. Le créateur graphique et lui-même ne l'ont jamais perçu de cette façon et n'ont donc pas établi le rapport. Il a également souligné que le matériel graphique fait partie de la conscience collective de notre société et n'est pas pour tout le monde lié à la religion. La campagne se réfère seulement au cœur de ILOVETECHNO dont on joue d'une manière originale. Toute la communication est soutenue par le onliner devenu classique de Keep on Lovin.

Décision du Jury

Après examen, le Jury a constaté que la représentation est clairement inspirée par un symbole chrétien (le sacré cœur de Jésus) étant donné qu'elle en contient tous les éléments : cœur rouge, couronne d'épines, flammes, auréole, (seule la croix n'est pas reprise). Il a estimé que le fait de s'inspirer d'un symbole chrétien pour faire de la publicité pour un événement techno, ne témoigne pas vraiment du meilleur goût. Pareille forme de communication pouvant heurter et provoquer des réactions négatives, il a estimé devoir formuler un avis de réserve conformément à l'art 4 de son règlement.