CIRCUS - 15/11/2017

Annonceur: 
CIRCUS
Produit/Service: 
Jeux de hasard en ligne
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 15 novembre 2017
Description de la publicité

Le spot TV montre un homme à vélo qui va frapper à la porte d’une maison pour déposer un paquet. Il porte un casque blanc et est habillé avec un pantalon bleu et une veste rouge avec des lignes bleues et blanches. On voit également une femme chargée de sacs de courses sur le trottoir d’en face. Elle regarde l’homme puis traverse la route dès qu’il a le dos tourné pour frapper à la porte. Lorsqu’il se retourne, elle s’arrête et prend la pose, comme s’il s’agissait d’un jeu. L’homme la regarde d’un air méfiant. Le texte « Zin om te spelen ? » apparaît à l’écran. Pendant toute la durée du spot, on voit en bas à droite sur l’écran le nom « Circus » en rouge et blanc.

Motivation de la plainte

Le plaignant a communiqué que le facteur est habillé comme un employé de bpost. Ses vêtements sont très semblables au casque de vélo blanc et à la veste rouge/blanche/bleue d’un employé de la poste. Selon lui, on a dès lors l’impression que ce site de jeux de hasard est de bpost même. Le logo et les couleurs de circus.be ressemblent également au logo de bpost. Selon le plaignant, on veut clairement créer consciemment ce lien et cela provoque de la confusion auprès du consommateur. Il trouve inacceptable qu’un site de jeux de hasard surfe sur l’image fiable d’un organisme public comme bpost.

Position de l'annonceur

L’annonceur a souligné plusieurs points :

- le logo de la poste ne figure pas sur la tenue du postier ;
- la personne concernée est utilisée dans cette publicité pour sa fonction de postier (il distribue du courrier et a le dos tourné), pas pour le fait qu’il travaille à la poste, le spot ayant par ailleurs vocation à être diffusé dans d’autres pays ;
- ce n’est pas le postier lui-même qui est associé directement au jeu mais la dame qui, par son comportement, montre son « envie de jouer ».

L’annonceur comprend donc difficilement les tenants réels de la plainte dans la mesure où la publicité n’a ni l’intention, ni l’effet d’établir un lien entre la société bpost et le site de jeux en ligne Circus.be.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que le spot TV débute en montrant un homme à vélo qui va frapper à la porte d’une maison pour déposer un paquet. L’homme en question porte un casque blanc et est habillé avec un pantalon bleu et une veste rouge avec des lignes bleues et blanches. Pendant toute la durée du spot, on voit en bas à droite sur l’écran le nom « Circus » en rouge et blanc.

Le Jury a également constaté que le logo de bpost n’est nulle part repris ou évoqué dans le spot en question.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que l’homme est utilisé dans la publicité pour sa fonction générique de postier et non pour le fait qu’il travaillerait chez bpost, le spot ayant par ailleurs vocation à être diffusé dans d’autres pays.

Selon le Jury, la tenue de l’homme en question et la présence du nom « Circus » en rouge et blanc ne mèneront pas le consommateur moyen à penser que le site de jeux de hasard dont il est fait la promotion dépendrait de la société bpost en Belgique ou que cette dernière approuverait son activité.

Le Jury est dès lors d’avis que la publicité n’est pas de nature à établir un lien entre la société bpost et le service de l’annonceur, ni de créer la confusion auprès du spectateur sur ce point.

Selon le Jury, le spot tourne plutôt autour du comportement de la femme qui a « envie de jouer » comme le souligne par ailleurs le slogan.

Le Jury a dès lors estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point et a déclaré la plainte non fondée.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.