CARREFOUR - 25/10/2019

Annonceur: 
CARREFOUR
Produit/Service: 
achats en ligne
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Commerce et distribution
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Vendredi, 25 octobre 2019
Description de la publicité

Le spot radio se déroule ainsi :
Fille : « Maman, tu peux rajouter de l’eau ? »
Maman : « Euh, qu’est-ce qu’il y a ? Euh, pétillante ou plate ? »
Fille : « Non, dans mon bain ! »
Maman : « Ooh pardon, excuse-moi. Je suis en train de faire les courses mon chaton. »
VO : « Eh oui, sur carrefour.eu on peut faire ses courses en donnant le bain aux enfants et en ce moment vous avez 19,50€ de réduction sur votre première commande. Vos courses en ligne c’est quand vous voulez, comme vous voulez sur carrefour.eu. Carrefour, on a tous droit au meilleur. Conditions sur carrefour.eu. »

Motivation de la plainte

La plaignante a communiqué qu'on doit surveiller un enfant dans le bain et qu'être distrait parce qu'on est en ligne n'est pas acceptable. Selon elle, la publicité souligne même très fort que la mère ne fait pas attention parce qu'elle est en train de faire ses courses.
Elle a également communiqué que les enfants peuvent se noyer dans quelques centimètres d'eau et qu'on doit tout le temps faire attention et rester avec eux. Une publicité qui encourage à encore vite faire autre chose ne lui semble pas être un bon exemple et ne décourage pas les jeunes parents et/ou ceux qui ne savent pas à se laisser distraire pendant que leur enfant prend un bain, au contraire.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué qu’il est entièrement d'accord sur l'importance de la sécurité des enfants dans leur bain (dans le cas qui nous occupe, l'enfant qui parle a plus de 5 ans et sa maman est près de lui) et que son intention n'est en aucun cas d’inciter les parents à être négligents sur ce point.
Il a ajouté que le contexte évoqué dans le spot radio est un prétexte publicitaire pour expliquer que l'on peut faire ses courses en ligne quand on veut, comme on veut.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot radio en question et de la plainte qui le concerne.

Il a constaté que ce spot fait la promotion du site internet de l’annonceur pour commander ses courses en ligne.

Selon lui, la mise en scène a pour but de mettre en avant la facilité avec laquelle on peut faire ses courses en ligne et d’illustrer le slogan « Vos courses en ligne c’est quand vous voulez, comme vous voulez ».

Suite à la réponse de l’annonceur, il a noté que l’enfant a plus de 5 ans et que sa mère est près de lui, ce qui selon lui ressort bien du spot tel qu’il a été réalisé.

Le Jury est d'avis que la distraction de la mère est clairement mise en scène avec un clin d’œil humoristique et que la publicité n'est donc pas de nature à être perçue par le consommateur moyen comme une description d’une pratique potentiellement dangereuses ou d’une situation où la santé et la sécurité ne sont pas respectées.

Compte tenu de ce qui précède, il a estimé que le spot en question n’incite pas à un comportement dangereux et ne témoigne pas non plus d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur sur ce point.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.