CAMPBELL FOODS - 09/07/2008

Annonceur: 
CAMPBELL FOODS
Produit/Service: 
Veg'Up
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Produits alimentaires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 9 juillet 2008
Description de la publicité

Un spot TV montre des légumes (tomates, carottes et courges) faisant un mouvement ondulatoire. L’image est suivie de la représentation d’une main tenant le pot de Veg’Up. On voit ensuite un enfant mettant du ketchup dans son assiette (dans laquelle figurent également des légumes). Le père prend également du ketchup et fait un clin d’œil. La sœur prend également du ketchup. La mère place encore un plat de légumes sur la table.

Voix féminine : Chez Devos Lemmens, nous avons mélangé les meilleurs légumes. Le nouveau Veg’Up vous apporte les bienfaits de 3 légumes dans un délicieux ketchup. Goûtez Veg’Up, tous les bienfaits d’un ketchup aux légumes. Devos Lemmens.

Motivation de la plainte

Ce spot publicitaire fait croire que le nouveau ketchup peut être considéré comme un apport en légumes. C’est scandaleux de vouloir faire croire que cela peut se comparer à une portion de brocolis, carottes ou autre légume. C’est de la publicité mensongère et cela est dangereux vu qu’il s’agit d’un sujet aussi sensible que l’équilibre alimentaire.

Position de l'annonceur

L’annonceur a fait valoir qu’à aucun moment il n’est question, dans ce spot TV, du fait qu’une portion de Veg’Up équivaut à une portion de légumes, ni qu’elle pourrait remplacer des légumes. Veg’Up est présenté comme un délicieux ketchup produit à base de 3 légumes différents. Les 3 légumes de Veg’Up jouent un rôle primordial dans la première partie du spot puisque c’est chacun de ces 3 légumes qui contribue au bon goût du produit, et que par ailleurs, ce ne sont pas moins de 117g de légumes qui sont utilisés pour produire 100g de Veg’Up. Par contre, la seconde partie du spot TV montre que Veg’Up est à consommer comme tout autre ketchup, dans le cadre d’un repas équilibré où les légumes sont clairement présents – présence d’une généreuse portion de légumes sur l’assiette de chaque membre de la famille, renforcée par un plat supplémentaire de ces mêmes légumes déposé par la maman sur la table. L’annonceur a insisté sur le fait que Veg’Up n’est donc en aucun cas présenté comme pouvant remplacer les dits légumes.

Décision du Jury

D'emblée, le Jury a souligné qu'il ne relève pas de sa compétence de se prononcer sur le produit lui-même. Sa compétence se limite à examiner la conformité du contenu de la publicité par rapport aux dispositions éthiques et légales applicables.

Le Jury a constaté que le message publicitaire en question ne précise pas que Veg'up équivaudrait à des légumes. La représentation des légumes dans le spot se limite à permettre la visualisation des ingrédients et du goût du produit. Le Jury est donc d'avis que ce message publicitaire ne comprend aucune affirmation ou présentation susceptible d'induire le consommateur en erreur quant aux caractéristiques du produit.

Par ailleurs, le Jury a constaté que le produit est montré avec des légumes (sur l'assiette et plat supplémentaire sur la table). Il a donc estimé que cette publicité ne porte pas atteinte à la promotion d'habitudes alimentaires saines et équilibrées et qu'elle est donc en ligne avec l'article 3 du Code Fevia.

A défaut d'infractions aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler.

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.