BPOST BANQUE - 09/04/2020

Annonceur: 
BPOST BANQUE
Produit/Service: 
bpost banque app
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Finance et assurances
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Jeudi, 9 avril 2020
Description de la publicité

Le spot montre un homme dans son salon visiblement glacial (avec par exemple des stalactites glacées sur la bibliothèque et de la neige sur la plante d'intérieur) avec chaque fois un manteau supplémentaire. Ensuite, on voit l'homme qui utilise le produit de l'annonceur sur son smartphone. 
VO: “Bpost bank stelt voor: Bert, die zijn energiefactuur vergat te betalen. En ook de herinnering van de herinnering van de herinnering. Zijn we niet allemaal een beetje zo? Gelukkig kan je nu ook je factuur betalen door ze gewoon te scannen. Word klant en geniet van alle voordelen van de bpost bank app. Download hem nu en open een zichtrekening waar en wanneer je wil, enkel met je identiteitskaart. Bpost bank, zoveel is duidelijk.”  

Motivation de la plainte

Selon la plaignante, cette publicité fait passer un très mauvais message. Les personnes qui oublient de payer une facture, tout comme plusieurs rappels de cette même facture, ne sont pas les personnes ordinaires. Les personnes qui présentent ce comportement sont également celles qui ont des problèmes à cause de cela. Selon elle, cela ne correspond donc pas à la phrase "Zijn we niet allemaal een beetje zo?" ("Ne sommes-nous pas tous un peu comme ça ?") et c’est encore moins un comportement qu’on doit encourager. Les personnes qui présentent ce comportement doivent être aidées et certainement pas recevoir le message que c'est normal, qu'elles sont comme tout le monde. Elle pense que ce message publicitaire peut enfoncer les gens encore plus. 

Position de l'annonceur

L'annonceur a communiqué qu'il trouve dommage que sa communication ait été interprétée de cette manière car ce n'était pas du tout son intention. 
Au contraire même car il fait tout ce qu'il peut pour que ses clients puissent encore plus facilement mieux gérer leurs affaires bancaires. Il le fait de différentes manières. Son application de banque en ligne et son application mobile ont été développées pour encore mieux guider les gens. "Scannez & Payez", l'outil dont parle cette publicité, vient d'être développé pour éviter que les clients oublient leurs factures ou ne les payent trop tard. 
Dans ce spot publicitaire, il utilise un clin d'œil. Cependant, ça n'a jamais été le but de généraliser avec ce clin d'œil ou d'encourager un comportement négatif. 

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot TV en question et de la plainte qui le concerne. 

Suite à la réponse de l'annonceur, il a noté que, avec la publicité en question, celui-ci souhaitait simplement promouvoir son application de banque mobile qui a justement été développée pour éviter que les clients oublient leurs factures ou ne les payent trop tard. 

Le Jury est d'avis que ce qui précède ressort également clairement du spot et que l'utilisation humoristique de l'exagération est notamment suffisamment manifeste dans ce spot pour qu'il ne soit pas perçu par le consommateur moyen dans le sens que lui donne la plaignante. 

Il est également d'avis que le spot n'est donc pas de nature à excuser ou à encourager le comportement des personnes ayant des problèmes de paiement de factures ou à mépriser ce groupe de personnes. 

Le Jury a dès lors estimé que la publicité en question n'est pas de nature à banaliser un comportement problématique en particulier ou à dénigrer un groupe particulier de personnes et ne témoigne pas non plus d'un manque de juste sens de la responsabilité sociale de la part de l'annonceur sur ces points. 

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ces points.  

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.