BOL.COM - 15/11/2017

Annonceur: 
BOL.COM
Produit/Service: 
Bol.com
Média: 
Télévision
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Commerce et distribution
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 15 novembre 2017
Description de la publicité

Le spot montre respectivement un garçon dans un décor du passé, qui découpe des images de jouets dans un catalogue papier pour faire sa liste de souhaits pour saint Nicolas et une fillette qui fait la même chose dans un cadre contemporain en utilisant une tablette.
VO: “De Sinterklaasliedjes, cadeaus uitzoeken, je verlanglijstje maken. Zo ging het vroeger en zo gaat het nu nog.”
Ensuite, on voit la fillette et le garçon avec leur famille et un certain nombre de paquets cadeaux et ils reçoivent tous les deux le cheval jouet qu'ils souhaitaient.
Saint Nicolas et son cheval regardent de l'extérieur à travers la fenêtre comment la fillette joue avec son cheval.
Enfin, on voit saint Nicolas dans son bureau tandis que des messages avec les cadeaux souhaités arrivent sur son smartphone.
VO: “Sinterklaas is van alle tijden. Maar gelukkig is het voor de Sint wel wat makkelijker geworden. Want met het bol.com verlanglijstje zoek je nu de coolste cadeaus uit en zend je je lijst direct naar de Sint. Maak er een onvergetelijk kinderfeest van. Je kan het met bol.com.”

Motivation de la plainte

Le plaignant trouve que la quantité de cadeaux qui apparaissent dans la publicité est vraiment scandaleuse et excessive. Selon lui, ce n'est pas réaliste et regrettable pour les parents et les enfants dans les familles avec peu de moyens.

Position de l'annonceur

/

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance du spot TV en question et de la plainte qui le concerne.

Il a constaté que deux scènes du spot montrent une famille avec un nombre non négligeable de paquets cadeaux.

Le Jury est cependant d'avis que la publicité ne se prononce pas sur le nombre de personnes auxquelles ces paquets sont destinés ni sur (la valeur financière de) leur contenu.

De plus, il est d'avis que le message principal de la publicité ne concerne pas le nombre de paquets représentés dans les scènes concernées et ne présente donc pas de norme à cet égard ni ne crée des attentes irréalistes.

Le Jury a dès lors estimé que la publicité ne témoigne pas d'un manque de juste sens de responsabilité sociale de la part de l'annonceur sur ce point.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.