BNP PARIBAS FORTIS - 24/01/2019

Annonceur: 
BNP PARIBAS FORTIS
Produit/Service: 
Hello bank! - Hello crowd!
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Finance et assurances
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Jeudi, 24 janvier 2019
Description de la publicité

Le plaignant s’est référé à deux vidéos semblables sur la page Facebook de l’annonceur.

Une des deux vidéos montre un homme qui raconte ce qui suit (on voit en haut à droite le logo de l’annonceur):
« Salut à tous, je m’appelle Julien et je vais vous parler du projet de crowdfunding de mon groupe pour enregistrer notre album. Alors pour faire simple, nous notre truc c’est la musique et on n’avait pas vraiment d’expérience en business, alors pas facile d’approcher des investisseurs. Heureusement, avec la plateforme de crowdfunding Hello crowd! on était accompagné par un coach qui nous aidait à monter notre campagne, communication, planning, coaching. Un sacré coup de main quoi. Et en plus du crowdfunding, on a également profité d’une super visibilité pour notre groupe. On a reçu le soutien d’une vraie communauté quoi. Bref, je tenais à vous remercier car grâce à vous, notre rêve est devenu réalité. Faut juste oser se lancer quoi. Et vous, vous attendez quoi ? »
VO : « Hello bank!, mobile just like you. »

Texte à l’écran : « Le crowdfunding qui donne vie aux bonnes idées - hellocrowd.be. »

Sous la vidéo, le texte suivant ainsi que le logo de l’annonceur :
« S’ils l’ont fait pourquoi pas vous?
Osez demander le soutien du grand public pour le financement de votre projet! Julien et son groupe de rock ont franchi le pas, et grâce au crowdfunding ils ont pu rapidement enregistrer leur 1er album! #HellYeah! ».

Motivation de la plainte

Le plaignant a communiqué que Julien et son groupe n’existent pas. C'est un personnage inventé avec un contenu inventé.
Selon lui, l'annonceur affirme que quelque chose a été réalisé grâce à lui mais ce n'est pas vrai. C’est inventé, mensonger et trompeur.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que Hello crowd! est une plate-forme de crowdfunding où les projets peuvent devenir réalité. Dans le cas présent, l’histoire n’est qu’une illustration qui permet d’expliquer plus concrètement le crowdfunding et ses avantages. La plate-forme peut, par exemple, être utilisée pour le financement d'un CD. Le site web propose une liste des groupes qui ont utilisé avec succès Hello crowd! pour financer leur CD.

Il a également communiqué que des acteurs ont été utilisés dans la publicité, tout comme dans la plupart des publicités. Selon lui, le consommateur moyen belge sait qu’il est courant d’utiliser des acteurs dans les publicités. Le fait que l'histoire ait été racontée par des acteurs ne signifie pas qu'il s'agisse d'une publicité trompeuse. Plusieurs albums de musique ont effectivement été réalisés avec l'aide de la plateforme de financement participatif.

L’annonceur a présenté des scènes avec des acteurs dans un format de publicité vidéo. Les acteurs garantissent selon lui que les histoires soient réalistes et compréhensibles. Ils reflètent l'esprit et la façon dont il fournit son service aux utilisateurs de la plate-forme. C’est une source d’inspiration pour leurs projets potentiels et elle permet également aux utilisateurs de présenter leurs idées et la raison de leur demande de soutien aux potentiels contributeurs.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que, pour faire la promotion de sa plateforme de crowdfunding, l’annonceur a réalisé des vidéos où un homme raconte notamment comment il a pu enregistrer son album grâce à cette plateforme.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que via la plateforme en question, plusieurs groupes, référencés sur le site de l’annonceur, ont fait appel au crowdfunding et ont pu réaliser un CD. Il a également noté que si l’annonceur a fait appel à des acteurs pour réaliser les vidéos, c’est pour rendre plus réalistes et compréhensibles les histoires racontées à titre d’illustration et d’explication du crowdfunding.

Le Jury est tout d’abord d’avis que les vidéos en question, sur la page Facebook de l’annonceur et avec son logo, apparaissent clairement comme des publicités.

Il est également d’avis que le consommateur moyen est suffisamment familiarisé avec le fait que dans les spots publicitaires, des acteurs sont utilisés pour représenter des personnages fictifs ou non, même lorsqu'un cadre réaliste est utilisé à titre d'illustration comme c'est le cas ici, et que cette façon de faire n'est en l'espèce pas de nature à compromettre le message et la portée de la publicité.

Compte tenu de ce qui précède ainsi que du fait que l’histoire racontée rejoint des scénarios de réalisation de CD qui ont effectivement eu lieu, le Jury est d’avis que les vidéos concernées ne sont pas de nature à pouvoir tromper le consommateur moyen sur ce point.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.