BMW - 24/01/2018

Annonceur: 
BMW
Produit/Service: 
BMW X3
Média: 
Télévision
Internet
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Véhicules à moteur et accessoires
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 24 janvier 2018
Description de la publicité

Le spot montre le véhicule en question sillonner une route de montagne. On voit également des images du tableau de bord et à un moment, le conducteur qui pousse sur un bouton sur le volant et le volant qui tourne et que le conducteur laisse glisser sur une main, l’autre main sur le genou.

VO : « Conduire, c’est voyager. Découvrir. Explorer. Emprunter de nouvelles routes. Se libérer des frontières. Et aller de surprise en surprise. Le plaisir de conduire avec la nouvelle BMW X3. Découvrez tous les nouveaux modèles BMW et les conditions salon chez votre concessionnaire BMW ou sur bmw.be. »

Motivation de la plainte

Le plaignant a souligné que la publicité montre le véhicule roulant dans un virage avec le conducteur assis qui ne tient pas le volant.
Selon lui, c’est dangereux mais surtout interdit. L'assistance à la conduite n'est pas un pilote automatique et le conducteur doit maintenir au moins une main sur le volant.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que dans ce spot, pendant deux secondes, on voit une image où les mains du conducteur ne touchent juste pas le volant mais sont prêtes à le reprendre si la voiture le demande. La fonction grâce à laquelle les mains peuvent s’éloigner un moment du volant s’appelle ‘Steering & Lane Control Assistant’ et fait partie du Driving Assistant Pack Plus, qui est un pas dans l’évolution vers une voiture tout à fait autonome.

Cette fonction est homologuée pour l’Europe et peut donc parfaitement être proposée en Belgique.

L’annonceur n’est dès lors pas d’accord avec la plainte selon laquelle ceci serait dangereux ou interdit.

Il a communiqué plus d’informations sur le contenu du Pack en question qui comprend entre autres les fonctions suivantes:
- Steering & Lane Control Assistant: aide le conducteur à rester sur sa bande via de petites corrections de direction confortables. Cette fonction peut à tout moment être reprise par le conducteur.
- Lane Change Assistant: changement automatique de bande au moyen d’une pression sur le clignoteur.
- Lane Keeping Assistant with Active Side Collision Protection: aide le conducteur à rester sur sa bande et à éviter activement des collisions latérales via des corrections de direction confortables.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que dans le spot en question, qui montre le véhicule promu sillonner une route de montagne, on voit entre autres des images du tableau de bord et à un moment, le conducteur qui pousse sur un bouton sur le volant et le volant qui tourne et que le conducteur laisse glisser sur une main, l’autre main sur le genou.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a noté que la fonction ainsi mise en avant et qui permet un instant d’écarter ses mains du volant est le ‘Steering & Lane Control Assistant’, fonction homologuée en Europe et autorisée en Belgique. Il a également noté que la publicité en question fait ainsi entre autres la promotion d’une nouvelle technologie permettant une plus grande sécurité sur la route.

Le Jury est d’avis que la position des mains du conducteur mise en avant dans le spot ne laisse pas penser que le conducteur n’est pas vigilant, ni ne suggère que son comportement au volant transgresse les règles de prudence ou de sécurité routière.

Il est également d’avis qu’en montrant le bouton sur le volant en gros plan, le spot permet de comprendre que c’est grâce au fait qu’il l’ait actionné que le conducteur ne doit pas tenir son volant mais juste l’accompagner comme ceci est illustré dans le spot.

Le Jury a dès lors estimé que la publicité concernée ne semble pas cautionner ou encourager un comportement dangereux ou illicite et ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale dans le chef de l’annonceur.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.