BIT4YOU - 16/06/2021

Annonceur: 
BIT4YOU
Produit/Service: 
bit4you
Média: 
Internet
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Finance et assurances
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 16 juin 2021
Description de la publicité

La bannière sur le site du journal contient une photo d’un homme et, entre guillemets, le texte “Bitcoin vervangt goud als veilige haven voor beleggers”, et en dessous “Marc Toledo, CFO bit4you”.
Au-dessus à droite, le logo de l’annonceur et “Een initiatief van bit4you”.
Si on clique en bas de la bannière sur “Lees meer”, on arrive sur une page du site du journal avec le contenu suivant :
“Partner Content – Cryptomunten” avec à droite “Een initiatief van (logo annonceur)” et “Partner Content biedt organisaties toegang tot het netwerk van De Tijd. De partners zijn verantwoordelijk voor de inhoud.” et un article avec le titre ‘De bitcoin vervangt goud als veilige haven voor beleggers’ et en dessous, une photo de Marc Toledo.

Motivation de la plainte

Le plaignant trouve cette publicité mensongère ou du moins très trompeuse pour des personnes peu familières avec le monde de l'investissement et des transactions financières.

Position de l'annonceur

L'annonceur a communiqué qu'il trouve cette plainte non fondée car il s'agit ici uniquement de répéter une opinion publique. Il se réfère à des informations accessibles au public provenant d'experts nationaux et internationaux, dont il a donné quelques exemples. Selon lui, il ne fait que répéter une opinion largement connue sur le marché.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de la bannière en question et de la plainte qui la concerne.

Il a constaté que la bannière sur le site du journal contient une photo de Marc Toledo, CFO de bit4you, et mentionne entre autres, entre guillemets: “Bitcoin vervangt goud als veilige haven voor beleggers” et “Een initiatief van bit4you”.

Suite à la réponse de l'annonceur, le Jury a bien noté qu'il ne s'agit selon lui que de répéter une opinion publique formulée par des experts nationaux et internationaux d'une part et connue depuis longtemps sur le marché d'autre part.

Il est d'avis que la publicité provient clairement de bit4you, une place de marché pour les actifs crypto comme le bitcoin, et qu'elle se limite à mettre des mots dans la bouche de son CFO avec un lien vers un article dont l'annonceur est responsable pour le contenu.

Il est également d'avis qu'on peut facilement cliquer sur “Lees meer” sur la bannière pour accéder à l'article en question pour en savoir plus sur le sujet concerné.

Dans ce contexte, le Jury a dès lors estimé que la publicité en question n'est pas de nature à induire en erreur le consommateur moyen sur ce point et n'exploite pas son éventuel manque d'expérience ou de connaissance en la matière.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ce point. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.