BELGIUM TRUCKS & TRAILERS - 27/01/2015

Annonceur: 
BELGIUM TRUCKS & TRAILERS
Produit/Service: 
Trucks & trailers
Média: 
Magazine
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Véhicules à moteur et accessoires
Type de décision: 
Recommandation de suspension aux médias
Date de clôture: 
Mardi, 27 janvier 2015
Description de la publicité

La publicité montre le buste et le visage de deux femmes nues qui portent toutes les deux un camion jouet avec le mot ‘wanted’ à hauteur de la poitrine de telle sorte que celle-ci est partiellement couverte.

Motivation de la plainte

Le plaignant ne voit pas en quoi la nudité de deux femmes est relevante pour faire vendre des camions.

Position de l'annonceur

Le Jury a examiné le dossier en question dans le cadre des articles 4 et 6 de son règlement (voir www.jep.be, rubrique “Règlement”) qui disposent qu’en cas d’irrecevabilité, d’infractions manifestes ou d’absence manifeste d’infractions, l’annonceur n’est pas invité à communiquer son point de vue.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que la publicité en question sur le site internet montre l’image du buste et du visage de deux femmes nues qui portent chacune un camion jouet avec le mot ‘wanted’ à hauteur de la poitrine, de telle sorte que celle-ci est partiellement couverte.

Le Jury a estimé que l’utilisation de l’image de ces femmes n’a aucun lien avec le service en question - l’achat et la vente de camions et remorques – et que, de cette manière, la publicité réduit la femme à un objet.

Compte tenu de la manière dont la femme est représentée, le Jury a également estimé que la publicité est dénigrante pour la femme et porte atteinte à sa dignité.

Sur la base des articles 4, alinéa 1 et 12 du Code de la Chambre de Commerce Internationale et des points 2, 3, et 4 des Règles du JEP en matière de représentation de la personne, le Jury a dès lors demandé à l’annonceur de ne plus diffuser cette publicité et de ne plus utiliser cette image dans ses publicités.

L’annonceur a communiqué qu’il n’est pas d’accord avec la décision du Jury mais ne désire pas interjeter appel.

Suite

Une recommandation de suspension a dès lors été envoyée aux médias.