BELGACOM - 08/11/2006

Annonceur: 
BELGACOM
Produit/Service: 
Service renseignements '1307'
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Décence et bon goût
Représentation de la personne/dignité humaine
Dénigrement
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Avis de réserve
Date de clôture: 
Mercredi, 8 novembre 2006
Description de la publicité

Dans un spot radio, on entend un homme qui téléphone au service renseignements 1307 :
Dame : Chantal, bonjour..
Homme : Bonjour Madame. Si je vous donne un numéro de téléphone, vous pouvez me dire à qui ça appartient ?
Dame : Donnez le moi avec le préfixe.
Homme : Attendez, je vais le rechercher parce que j'ai des copines qui sont venues à la maison hier et il y a une qui a laissé son numéro de téléphone c'est le 052.46.70 . En fait, il y a Caroline, Isabelle et Giovanna qui sont passées hier et Caroline c'est un vrai boudin…
Dame : Et alors ?
Homme : Et ben, j'espère que c'est pas elle.
Dame : Si c'est Caroline. Tant pis pour vous. Vous voulez l'adresse du boudin quand même ?
Homme : Non merci. Au revoir Madame.

Voix féminine : 1307, pour tous renseignements, 1307 naturellement. Belgacom.

Motivation de la plainte

Cette publicité est inacceptable. Elle entre dans le cadre de la loi contre le racisme, le sexisme et la xénophobie.

Position de l'annonceur

L'annonceur a précisé que le spot critiqué ne peut en aucune manière tomber dans le champ d'application de la loi citée par la plaignante. Cette loi du 30 juillet 1981 ne concerne en effet que la répression de certains actes inspirés par le racisme et la xénophobie et non par le sexisme. Il a considéré ensuite que son spot n'est en rien emprunt de sexisme. Il a souligné qu'il s'agit tout simplement d'humour et celui-ci ne peut en aucun cas être considéré comme sexiste dans la mesure où il peut être utilisé de manière identique pour une femme et pour un homme. Il a expliqué que le qualificatif "boudin" peut en effet être utilisé tant vis-à-vis d'une femme que d'un homme. Enfin, il a souligné qu'il est contre toute forme de sexisme qui n'est pas une valeur dans une société moderne basée sur le respect de chacun.

Décision du Jury

Le Jury a estimé que l'utilisation du mot « boudin » a clairement une connotation négative et peu respectueuse vis-à-vis de la femme. Il est d'avis que ce spot ne témoigne pas du meilleur goût. Etant donné que pareille forme de communication peut provoquer des réactions négatives au détriment de la publicité, le Jury a estimé devoir formuler un avis de réserve, conformément à l'art. 4 de son règlement.