BE-MOBILE - 01/02/2017

Annonceur: 
BE-MOBILE
Produit/Service: 
Application Touring Mobilis
Média: 
Radio
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Informatique et télécommunication
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 1 février 2017
Description de la publicité

Spot radio 1 :

« Un véritable spécialiste de l’info routière, qui grâce aux toutes dernières technologies et à des infos trafic en temps réel, vous guidera encore mieux. Un spécialiste pour éviter files, accidents, radars et contrôles. Un spécialiste qui connait la Belgique comme sa poche et qui en plus tient dans votre poche. Ce spécialiste, c’est Touring Mobilis. L’application mobile qui vous aide à rester mobiles.
Téléchargez-la dès maintenant et profitez gratuitement et sans engagement de toutes nouvelles fonctionnalités pour circuler encore plus facilement !
Touring, plus rien ne vous arrête. »

Spot radio 2:

« La fin des embouteillages, ce n’est pas pour demain. Mais ça ne veut pas dire que vous êtes condamné à y perdre votre temps tous les jours. Avec la nouvelle version de Touring Mobilis, vous éviterez encore plus efficacement les files, les accidents, les radars et les contrôles. Tout cela grâce à une mise à jour intégrant l’utilisation de nouvelles technologies et des informations précises en temps réel.
C’est pour cela que depuis 20 ans, Touring Mobilis est votre meilleur partenaire sur la route.
Téléchargez l’app Touring Mobilis dès maintenant et profitez de ses nouvelles fonctionnalités gratuitement et sans engagement !
Touring, plus rien ne vous arrête. »

Spot radio 3:

« Une fois que vous êtes dans les embouteillages, il est trop tard pour faire marche arrière.
Avec l’app Touring Mobilis, vous êtes avertis des dernières infos routières, et savez comment éviter les files, accidents, radars et contrôles. Et si - pas de chance - vous êtes bloqués malgré tout, vous savez précisément pour combien de temps vous en avez.
En plus, vous bénéficiez d’une mise à jour importante, utilisant les toutes dernières technologies pour des infos encore plus précises !
Téléchargez sans engagement notre app Touring Mobilis.
Et en plus, elle est gratuite.
Touring, plus rien ne vous arrête. »

Spot radio 4:
« La nouvelle version de Touring Mobilis est disponible !
Votre application d’info trafic préférée a été largement améliorée et utilise désormais les toutes dernières technologies pour vous faire éviter les files, accidents, radars et contrôles. Ce n’est pas pour rien qu’elle fait l’unanimité dans toutes les rédactions d’info-trafic.
Et le plus beau dans tout ça, c’est que l’app Touring Mobilis est gratuite et le restera !
Installez l’app Touring Mobilis dès aujourd’hui et restez mobile !
Touring, plus rien ne vous arrête. »

Motivation de la plainte

Le plaignant a souligné que le jour de l'ouverture du Salon de l'auto lors duquel les constructeurs insistent sur les systèmes d'aide à la conduite et les systèmes de prévention d'accident et le jour où débute une grande campagne pour la sécurité routière, l’annonceur fait passer des slogans publicitaires à la radio prônant entre autres leur application pouvant aider à éviter les radars. Selon lui, cette publicité va à l'encontre du respect du code de la route et est même contraire à l'éthique demandée dans les nouvelles lois sur la publicité en matière d'automobile et de sécurité routière.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que sa campagne informe sur toutes les facettes de la mobilité et mentionne les différentes fonctionnalités (files, accidents, radars et contrôles) qui sont légalement offertes par tous les acteurs de la navigation et des informations routières.

Les informations sur les radars font partie intégrante de ces informations routières. L’annonce de radars est également intégrée dans les voitures les plus modernes et fait partie des fonctionnalités de presque chaque application de navigation ou de trafic pour les smartphones.
Les radars fixes et les contrôles de trajet sont systématiquement annoncés sur les autoroutes via des panneaux et font partie à plus de 90% des contrôles radar. Pour ceux-là et également pour les radars mobiles, l’annonce aux usagers de la route de Touring Mobilis signifie souvent un comportement sur la route plus sûr et préventif pendant une période beaucoup plus longue que le moment même du contrôle en soi. L’annonce de radars mobiles est également toujours indicative. L’annonce auditive des radars évite de plus le freinage brusque par les conducteurs.
Les services de police eux-mêmes annoncent aussi certains contrôles radar et des enquêtes ont montré que cette approche mixte (tant des contrôles annoncés que non annoncés) a pour conséquence que le nombre d’infractions de vitesse légères ou lourdes ne diminue pas seulement là où des contrôles sont annoncés (respectivement avec 18,8% et 42,7%), mais aussi là où des contrôles non annoncés sont exercés (respectivement avec 15,2% et 36,3%). L’annonce non exhaustive des contrôles de vitesse a en d’autres mots un effet préventif très large sur le comportement au volant.

Les spots ne visent d’ailleurs absolument pas spécifiquement l’annonce de radars mais mentionne la totalité des fonctionnalités disponibles dans la nouvelle application. La campagne n’incite aucunement les automobilistes à contourner les contrôles. L’annonceur a l’ambition d’améliorer la sécurité routière à tout moment.

L’annonceur a aussi mentionné que le mot “contrôles” dans sa publicité ne concerne que les contrôles mobiles et les contrôles de trajet fixes et à aucun moment les contrôles d’alcoolémie qui ne sont communiqués d’aucune manière.

Décision du Jury

Le Jury a constaté que les spots radio font la promotion de la nouvelle application de l’annonceur en mentionnant entre autres qu’elle permet « d’éviter files, accidents, radars et contrôles ».

Le Jury est d’avis que la fonctionnalité qui permet d’éviter les radars n’est qu’un des aspects mis en avant parmi d’autres permettant une circulation plus fluide et plus sûre.

Il a dès lors estimé que la campagne met l’accent sur l’amélioration de la mobilité et n’incite pas les automobilistes à commettre des infractions au code de la route ou à une autre réglementation.

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a également noté que le mot « contrôle » fait référence à des contrôles de vitesse et non à des contrôles d’alcoolémie et que l’application dont il est fait la promotion ne permet d’ailleurs pas de mentionner la présence de tels contrôles d’alcoolémie.

Le Jury a demandé un avis à l’Institut Belge de la Sécurité Routière (IBSR) par rapport à la fonction concernant la mention des contrôles de vitesse. L’IBSR a communiqué que les messages annonçant des contrôles de vitesse peuvent constituer un moyen efficace de s’assurer que les conducteurs adaptent leur comportement aux endroits où des contrôles sont effectués afin de réduire le risque d’accident. Il a également précisé que signaler ces contrôles n’est pas illégal.

Compte tenu de ce qui précède et du fait que la fonctionnalité qui consiste à signaler les radars et les contrôles de vitesse peut jouer un rôle préventif et n’est pas illégale, le Jury a estimé que sa publicité ne témoigne pas d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale.

A défaut d’infractions aux dispositions légales ou autodisciplinaires, le Jury a dès lors estimé n’avoir pas de remarques à formuler sur ce point.

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.