BASIC-FIT - 09/05/2019

Annonceur: 
BASIC-FIT
Produit/Service: 
Compléments alimentaires
Média: 
Internet
E-mailing
Critères d'examen: 
Loyauté
Véracité
Légalité
Autres
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Produits alimentaires
Type de décision: 
Décision de modification ou d’arrêt
Date de clôture: 
Jeudi, 9 mai 2019
Description de la publicité

L’e-mailing avec le titre « [nom], testez vos connaissances sur les compléments alimentaires ! » contient en haut une photo d’aliments (entre autres, noix, fruits, yaourt) et une bouteille d’un complément alimentaire avec le texte :
« Compléments alimentaires ou pas ?
Salut [nom],
Savez-vous qu’en Europe, 20% des adultes utilisent des compléments alimentaires ? La vitamine C, le magnésium et les Oméga 3 font partie des plus utilisés. Les consommateurs de compléments alimentaires disent vouloir principalement lutter contre la fatigue. Ils évoquent comme autres raisons la réduction du stress, le maintien du bien-être, la perte de poids, mais aussi le besoin de mieux dormir.  Certains compléments alimentaires vous aident à booster vos performances sportives. Mais que sont les compléments alimentaires ? Sont-ils utiles ? On vous dit tout ! Et petite surprise! Une réduction vous attend à la fin de l'email!
Que sont exactement les compléments alimentaires ?
Les compléments alimentaires sont des concentrés de nutriments (vitamines, minéraux et autres substances) possédant un bénéfice nutritionnel. Ils complètent une alimentation variée et équilibrée et sont commercialisés sous forme de capsules, comprimés, poudres, ampoules…
Êtes-vous incollable sur les compléments alimentaires ? Testez vos connaissances avec notre quizz ! ».

En dessous, 3 thèses avec chaque fois les choix « vrai ou faux ? ».
Pour la thèse « Les compléments alimentaires sont inutiles dans le cadre d’une alimentation équilibrée », la sélection de « vrai » sur le site web de l’annonceur donnait le résultat « Et c’est … la mauvaise réponse – La bonne réponse était FAUX. ».
La sélection de « faux » donnait comme réponse « Trop bien ! C’est la bonne réponse – Les compléments alimentaires sont utiles même dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée. ».
Ensuite, dans les deux cas, le texte :
« En théorie, une alimentation variée et équilibrée, contenant des fruits, des légumes, des protéines et des graisses saines, devrait couvrir les besoins quotidiens en nutriments, vitamines et minéraux. Cependant, une enquête nutritionnelle menée en Europe sur les habitudes alimentaires de plusieurs milliers de participants, a montré que les habitudes alimentaires occidentales (forte consommation d’aliments transformés et baisse de la consommation d’aliments bruts – peu ou pas transformés) ne permettent pas d’atteindre les apports journaliers recommandés en certaines vitamines et minéraux. De plus, les compléments alimentaires sont très utiles pour répondre à certains besoins tels que la réduction du stress ou l’amélioration de la qualité du sommeil. ».

Motivation de la plainte

Le plaignant renvoyait à la thèse « Les compléments alimentaires sont inutiles dans le cadre d’une alimentation équilibrée » dans le test de connaissances dans la newsletter. Bien que différentes sources qu’il a contrôlées disent que des compléments alimentaires sont inutiles dans le cadre d’une alimentation variée, le site web de l’annonceur dit que la thèse est fausse, ce qui revient donc à dire que les compléments alimentaires sont nécessaires.
Vu qu’on offre ensuite une réduction à l’achat de tels compléments, le plaignant a fortement l’impression qu’il s’agit ici d’information trompeuse sur la santé avec pour but de vendre des produits.

Position de l'annonceur

L’annonceur a d’abord indiqué que le consommateur renvoie dans cette plainte à une thèse et à une réponse dans un quiz de connaissances qui a été partagé une fois en tant qu’élément d’une newsletter également destinée à faire la promotion de compléments alimentaires de la marque NXT Level Sports Nutrition.

En tant que salle de fitness, il trouve justement important de communiquer de manière transparente et fiable sur des thèmes tels que la relation entre la nourriture et la santé. Compte tenu également de la controverse et des différentes opinions qui existent quand il s’agit de manger sain, il essaie d’être prudent avec ce genre d’affirmations et de toujours se baser sur des études fondées par un expert dans le domaine de l’alimentation. Renvoyant entre autres à un rapport du European Food Information Council, l’annonceur est d’avis que ceci est aussi le cas pour cette thèse qui est basée sur des sources fiables dans lesquelles on parle de l’utilité de compléments alimentaires en sus d’une alimentation saine.  

Ce n’était certainement pas son intention avec cette thèse de nier l’importance d’une alimentation saine. Il se peut néanmoins qu’une alimentation équilibrée ne soit pas possible ou (pour certains groupes ou un certain style de vie) suffisante, comme démontré par les sources mentionnées et également expliqué dans la newsletter concernée. Selon l’annonceur, il n’est donc pas question d’une diffusion d’information incorrecte et certainement pas de l’intention de vendre des produits via une tromperie.

Plus précisément, en ce qui concerne l'article 7 de la Directive 2002/46 du 10 juin 2002 relative au rapprochement des législations des États membres concernant les compléments alimentaires, telle que transposée en droit belge, l'annonceur a précisé que la disposition mentionnée interdit d'affirmer ou de suggérer qu'un régime alimentation équilibré et varié ne constitue pas une source suffisante de nutriments en général. L’addition des mots “en général” montre que cet article n’interdit pas d’affirmer qu’il peut en être autrement dans certains cas. Il n’est certainement pas d’avis qu’une alimentation variée ne suffit pas en général. Le message de la publicité en question n’est selon lui donc pas qu’un régime alimentaire équilibré et varié ne constitue pas une source suffisante de nutriments en général. Au contraire, la newsletter soulignait que malgré le principe – « qu’une alimentation variée et équilibrée (…) devrait couvrir les besoins quotidiens en nutriments, vitamines et minéraux » - cela peut en être autrement dans la pratique ou dans certains cas.

Cependant, l'annonceur a compris que la formulation précise de cette partie du quiz pouvait être mal comprise par le consommateur. Parce qu'il considère qu'une communication claire sur ces sujets est importante, il a entretemps adapté la newsletter. Il a plus clairement mis en avant qu'en principe, les compléments alimentaires ne sont pas nécessaires dans le cadre d’une alimentation saine, mais que comme nos habitudes alimentaires ne répondent pas toujours à tous nos besoins, beaucoup de personnes reçoivent quand même trop peu de vitamines et de minéraux et qu'elles seraient donc aidées par des compléments alimentaires. 

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de la publicité en question et de la plainte qui la concerne.

Suite à la réponse de l’annonceur, il a noté que le test de connaissances sur les compléments alimentaires auquel le plaignant renvoie fait partie d’une action promotionnelle pour les compléments alimentaires de la marque NXT Level Sports Nutrition.

Il a constaté que pour la thèse « Les compléments alimentaires sont inutiles dans le cadre d’une alimentation équilibrée », la sélection de la réponse « vrai » donnait le résultat en grands caractères « « Et c’est … la mauvaise réponse – La bonne réponse était FAUX. » et la sélection de « faux », « Trop bien ! C’est la bonne réponse – Les compléments alimentaires sont utiles même dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée » avec en dessous le texte complémentaire suivant :
« En théorie, une alimentation variée et équilibrée, contenant des fruits, des légumes, des protéines et des graisses saines, devrait couvrir les besoins quotidiens en nutriments, vitamines et minéraux. Cependant, une enquête nutritionnelle menée en Europe sur les habitudes alimentaires de plusieurs milliers de participants, a montré que les habitudes alimentaires occidentales (forte consommation d’aliments transformés et baisse de la consommation d’aliments bruts – peu ou pas transformés) ne permettent pas d’atteindre les apports journaliers recommandés en certaines vitamines et minéraux. De plus, les compléments alimentaires sont très utiles pour répondre à certains besoins tels que la réduction du stress ou l’amélioration de la qualité du sommeil. ».

A cet égard, le Jury attire l'attention sur l'article 7 de la Directive 2002/46 du 10 juin 2002 relative au rapprochement des législations des Etats membres concernant les compléments alimentaires, transposée en droit belge, qui stipule ce qui suit :
« La publicité des compléments alimentaires ne porte aucune mention affirmant ou suggérant qu’un régime alimentaire équilibré et varié ne constitue pas une source suffisante de nutriments en général. ».

Le Jury est d’avis que la publicité en question, en indiquant comme fausse, de manière très affirmative, la thèse « Les compléments alimentaires sont inutiles dans le cadre d’une alimentation équilibrée », fait bien passer comme message principal dans le chef du consommateur moyen que les compléments alimentaires sont nécessaires en général, également pour les personnes avec une alimentation équilibrée et variée. Il est également d’avis que le texte qui l’accompagne n’est dans ce cas pas de nature à qualifier adéquatement ce message principal.

Il a dès lors estimé que la publicité est contraire à la législation susmentionnée sur ce point.

Pour autant que nécessaire, le Jury a également estimé que la publicité est ainsi de nature à tromper le consommateur moyen et à abuser de sa confiance, ce qui est contraire à l’article 3 du Code de la Chambre de Commerce Internationale (Code ICC).

Compte tenu de ce qui précède et sur la base des dispositions susmentionnées, le Jury a donc demandé à l’annonceur de modifier la publicité et à défaut de ne plus la diffuser.

Suite

À ce sujet, le Jury a noté que l’annonceur a déjà modifié la publicité en qualifiant la thèse litigieuse de vraie et en modifiant le texte complémentaire en mentionnant entre autres en néerlandais “Je hebt voedingssupplementen niet noodzakelijk nodig naast een gezond eetpatroon”.