BARBECOOK - 09/05/2018

Annonceur: 
BARBECOOK
Produit/Service: 
Barbecues
Média: 
Quotidien
Critères d'examen: 
Responsabilité sociale
Représentation de la personne/dignité humaine
Initiative: 
Consommateur
Catégorie: 
Autres biens et services
Type de décision: 
Pas de remarque
Date de clôture: 
Mercredi, 9 mai 2018
Description de la publicité

L’annonce montre une photo d’un homme devant un barbecue avec le slogan « Barbecook réveille le héros qui sommeille en vous ».
Sur la photo, différentes images sont dessinées :

  • Sur le T-shirt de l’homme est dessiné un costume avec un nœud papillon ; il porte également un pistolet avec silencieux et une montre ;
  • A côté du barbecue sont dessinés un verre à cocktail et une voiture de sport avec la plaque minéralogique « ADAM001 » et dans les airs, un hélicoptère et une femme accrochée à une corde qui en descend.

En dessous, le texte « Découvrez notre offre héroïque de barbecues au charbon de bois & barbecues à gaz sur www.barbecook.com » et le logo de l’annonceur avec le slogan « Born from steel, raised by men ».

Motivation de la plainte

Selon le plaignant, la manière dont le barbecue est associé avec quelque chose de typiquement masculin est de mauvais goût, archaïque, cliché et macho. La référence à tout ce qui est soi-disant masculin et viril va selon lui tout à fait à l’encontre du principe d’égalité, est discriminant et représente tout sauf ce qui caractérise un homme au 21ème siècle.

Position de l'annonceur

L’annonceur a communiqué que sa campagne se base sur les résultats d’une enquête dont il ressort que l’homme est à l’origine de l’achat d’un barbecue. Il adresse son annonce à ce groupe cible. Pour augmenter la reconnaissance, il a placé l’homme dans un contexte réaliste autour du barbecue. Les dessins sur la photo exagèrent le sentiment d’être un héros qu’un homme ressent quand il utilise un barbecue. Il reçoit des compliments pour ses préparations et en tout homme se cache un héros du barbecue.

Décision du Jury

Le Jury a pris connaissance de l’annonce en question et de la plainte qui la concerne.

Il a constaté que l’annonce montre la photo d’un homme dans un contexte réaliste avec un barbecue, avec au-dessus, des images dessinées qui renvoient à l’univers des films d’action genre « James Bond ».

Suite à la réponse de l’annonceur, le Jury a également noté qu’il s’adresse au groupe cible des hommes étant donné qu’il ressort d’une enquête que ce sont eux qui sont à l’origine de l’achat d’un barbecue.

Le Jury est d’avis que, bien que l’annonce représente dans cette optique de manière positive un type d’homme spécifique ou des attributs spécifiques traditionnellement considérés comme masculins, elle le fait sans pour autant mettre en avant en l’espèce une image idéale particulière à atteindre en ce qui concerne les hommes ou la répartition des rôles.

Il est également d’avis que l’annonce n’est pas de nature à présenter de manière négative ou à dénigrer les personnes qui ne correspondent pas à l’image évoquée et n’est pas non plus de nature à contribuer à perpétuer des stéréotypes sexistes allant à l’encontre de l’évolution de la société.

Le Jury a dès lors estimé que l’annonce en question n’est pas contraire aux Règles du JEP en matière de représentation de la personne et ne témoigne pas non plus d’un manque de juste sens de la responsabilité sociale de la part de l’annonceur sur ce point.

A défaut d’infraction aux dispositions légales et autodisciplinaires, le Jury a estimé n'avoir pas de remarques à formuler sur ces points. 

Suite

A défaut d’appel, ce dossier a été clôturé.